next up previous contents
Next: 1.5 Commandes de bases Up: 1. Premiers pas Previous: 1.3 Accéder au système et le quitter proprement

1.4 Le Shell1.8 [YB]

Le shell est l'interpréteur de commandes. C'est un programme lancé juste après la procédure de login (voir plus haut), dont le rôle est d'interpréter et d'exécuter les diverses commandes que vous pouvez lui donner : c'est en quelque sorte lui qui va réaliser la communication entre vous et le système.

En fait, <<shell>> est un terme générique : il existe en effet plusieurs types de shell, chacun ayant sa propre syntaxe, son propre langage de programmation - car on peut écrire de véritables programmes pour le shell, pour des opérations trop sophistiquées pour la ligne de commande. La programmation shell sera abordée dans la section 2.7.3 page [*].

Le shell standard (aussi appelé shell de base) fait partie des éléments fondamentaux du système, et doit donc toujours être présent. C'est une reproduction fidèle du shell standard qui accompagne tout système Unix : il est assez fortement normalisé, ce qui permet d'écrire des programmes relativement portables d'un système à l'autre. On le désigne simplement par <<sh>>, du nom du programme correspondant.

Sous Linux, on utilise plutôt une extension de ce shell, le shell bash (pour <<Bourne Again SHell>>, du nom du créateur du shell standard qui développa également cette extension). En fait, bash est considéré comme le shell standard sous Linux : il respecte complètement la norme standard, avec quelques fonctionnalités en plus.

De nombreux autres shells existent. Citons les plus répandus, le C-shell et le KornShell.

Le C-shell (ou csh), comme son nom l'indique, présente une syntaxe proche de celle du langage C. Sans doute plus complexe à utiliser que le shell standard, les possibilités offertes sont toutefois plus vastes. C'est le deuxième shell le plus utilisé sous Linux, derrière bash.

Le KornShell (ou ksh) peut être vu comme une mixture du C-Shell et du Bourne Shell. Sa richesse n'a d'égale que sa complexité, c'est pourquoi il est assez peu utilisé. Mais il est bon de le connaître, même vaguement, ne serait-ce que pour votre culture personnelle.

En pratique, seule une connaissance générale du Bourne Shell est indispensable : c'est en effet lui qui est utilisé pour exécuter la très grande majorité des scripts de configurations (abordés en 2.5 page [*]), si ce n'est tous. Mais gardez à l'esprit que nombre d'outils graphiques, très conviviaux, vous permettent de réaliser nombre d'opérations sans taper une seule ligne de programme.



Footnotes

... Shell1.6
Pratiquement intraduisible dans ce contexte ; Robert&Collins propose (entre autres) coquille, ce qui peut aller comme analogie.
... Shell1.7
Pratiquement intraduisible dans ce contexte ; Robert&Collins propose (entre autres) coquille, ce qui peut aller comme analogie.
... Shell1.8
Pratiquement intraduisible dans ce contexte ; Robert&Collins propose (entre autres) coquille, ce qui peut aller comme analogie.

next up previous contents
Next: 1.5 Commandes de bases Up: 1. Premiers pas Previous: 1.3 Accéder au système et le quitter proprement
kafka.fr@linux-france.org