FIPS Foire aux Questions

Version F19991221

Vous trouverez ici quelques questions que l'on m'a posées par E-mail. Ce fichier peut vos aider à résoudre les problèmes les plus courants. Merci de le lire attentivement avant d'envoyer un E-mail. Si vous voulez tout savoir sur FIPS, lisez le fichier Lisez-moi.html.

Vous trouverez les réponses aux questions suivantes :

Q01. Puisque l'on peut diviser des partitions avec FIPS, est-il aussi possible de regrouper des partitions ?

Q02. Puis-je annuler les changements que FIPS a fait à mon disque dur ?

Q03. Que se passe-t-il si je ne conserve pas les secteurs racine et d'amorçage ? Pourrais-je tout de même annuler la division de la partition ?

Q04. J'ai entendu dire que la taille du groupe d'allocations dépendait de la taille de la partition et que l'optimisation de l'espace était meilleur avec des tailles d'unités d'allocation plus petite. Puis-je donc utiliser FIPS pour diminuer la taille des groupes d'allocation de mon disque dur ?

Q05. Je désire diviser une grande partition en trois ou quatre plus petites. Puis-je utiliser FIPS plusieurs fois ?

Q06. FIPS crée une seconde partition primaire DOS par défaut. Est-ce permis ?

Q07. Que signifie le message "Info: Partition table inconsistency" ?

Q08. FIPS affiche un message d'erreur et refuse de travailler. Que suis-je sensé faire ?

Q09. FIPS ne reconnaît pas mon disque SCSI.

Q10. FIPS a trouvé une partition dont le type est 56h et qui n'est pas une partition DOS.

Q11. FIPS paraît fonctionner correctement et DOS voit la nouvelle partition, mais fdisk de Linux n'en voit qu'une.

Q12. FIPS fonctionne-t-il sous Windows 95?


Q01. Puisque l'on peut diviser des partitions avec FIPS, est-il aussi possible de regrouper des partitions ?

R01.a

GÉNÉRALEMENT NON. Je ne veux pas entrer dans des détails techniques. Juste ceci : chaque partition formatée DOS a un fichier de table d'allocation (FAT) qui contient les entrées pour chaque groupe d'allocation de la partition. Normalement, une seule FAT n'est pas assez grande pour contenir l'information de plusieurs partitions, donc ces partitions ne peuvent être facilement réunies. C'est faisable, mais je ne vais certainement pas l'introduire dans FIPS.

D'aussi loin que je me souvienne, j'ai entendu parler de deux packs logiciels qui prétendaient étendre des partitions. L'un d'eux est un logiciel libre appelé "Partition Resizer" (cherchez un fichier nommé presz???.zip sur votre serveur BBS ou FTP favori), l'autre est un produit commercial appelé PartitionMagic de Powerquest. Je ne les ai pas testés.

R01.b

OUI, si vous aviez préalablement divisé les partitions avec FIPS. Comme vous le constatez, le problème des FAT n'existe pas dans ce cas, tant qu'elles ont été formatées à leur taille d'origine. En fait, la seule chose requise est la restauration des secteurs racine et d'amorçage originaux (il n'y a pas de problème si les données de la partition ont été changées entretemps). Cela peut être obtenu avec le programme "restorrb" fourni avec FIPS. Merci de bien prendre en compte que :

Retour en haut de la page


Q02. Puis-je annuler les changements que FIPS a fait à mon disque dur ?

R02.

Oui. Voir la réponse R01.b. Assurez-vous d'avoir conservé les secteurs racine et d'amorçage originaux sur une disquette grâce à FIPS.

Retour en haut de la page


Q03. Que se passe-t-il si je ne conserve pas les secteurs racine et d'amorçage ? Pourrais-je tout de même annuler la division de la partition ?

R03.

Difficilement. Pour l'instant, votre unique option est de lire le fichier techinfo.html afin d'en savoir plus sur les structures des disques durs, recalculer l'ancienne partition et les informations sur le formatage manuel et l'utilisation d'un éditeur de disque afin d'effectuer ces changements. Vous devrez suivre scrupuleusement les étapes suivantes (je nommerai la nouvelle partition issue de la division la "seconde" partition, et la partie restante de la partition originale la "première") :

  1. Assurez-vous qu'il ne reste pas de données importantes sur la seconde partition car elle seront supprimées. Faites des copies de tous les secteurs racine et d'amorçage (sur une disquette !) au cas où vous commettriez une erreur. Assurez-vous aussi d'avoir une disquette DOS amorçable avec l'éditeur de disque dessus. Sauvegardez vos données !
  2. Sélectionnez "edit physical drive" et "edit partition table" dans le menu de l'éditeur (si votre éditeur de disque le permet).
  3. Examinez la table et assurez-vous des deux partitions que vous voulez réunir.
  4. Notez la fin de la tête, du cylindre et du secteur de la seconde partition et saisissez-en les valeurs dans les champs correspondant de la première partition.
  5. Ajouter le nombre de secteurs de la prmière partition au nombre de secteurs de la seconde et saisissez la nouvelle valeur dans le champ du nombre de secteurs de la première partition.
  6. Supprimez complètement l'entrée de la seconde partition (réécrivez-la avec des zéros).
  7. Cherchez le secteur d'amorçage de la première partition et saisissez-y le nouveau nombre de secteurs dans le champ du nombre de secteur dans le secteur d'amorçage.

Surtout assurez-vous de bien savoir ce que vous faites. Je ne peux pas prendre la responsabilité si vous perdez votre disque dur. Lisez attentivement le fichier techinfo.html.

Retour en haut de la page


Q04. J'ai entendu dire que la taille du groupe d'allocations dépendait de la taille de la partition et que l'optimisation de l'espace était meilleur avec des tailles d'unités d'allocation plus petite. Puis-je donc utiliser FIPS pour diminuer la taille des groupes d'allocation de mon disque dur ?

R04.

Dans la partition que vous avez divisé à partir de la partition originale, la taille du groupe d'allocations est automatiquement adapté à la nouvelle taille lorsque vous la formatez. Dans la partition originale, vous ne pouvez pas changer la taille des unités d'allocation sans la reformater et, donc, supprimer toutes les données.

Si votre nouvelle partition est assez grande, vous pourrez copier les données vers la nouvelle partition et formater l'ancienne, mais prenez garde à deux choses :

  1. Vous ne pourrez plus annuler la division de la partition après coup (voir R01a).
  2. Les nouveaux programmes de formatage vérifient si la partition a déjà été formatée et, dans ce cas, ils en préservent le format (afin d'effectuer une récupération de données facilement en cas de formatage accidentel). Vous devrez régler le programme afin qu'il pense que la partition est nouvelle. Il est possible d'utiliser l'option /u pour le faire (je n'ai pas eu la possibilité de l'essayer, merci de me dire si cela fonctionne), sinon, vous devrez utiliser un éditeur de disque et réécrire les secteurs d'amorçage et de partition avec des zéros afin de l'invalider.


    Note : j'ai reçu un rapport dans lequel il était dit que la réécriture du secteur d'amorçage n'était pas suffisant. Je peux donc en déduire qu'il reste des informations dans les tables du BIOS sur l'ancien format; je suggère de réamorcer après la réécriture du secteur d'amorçage afin de vider ces tables. Les utilitaires DOS sont parfois trop intelligents :-(

Si vous avez rencontré des difficultés, envoyez-moi un petit rapport.

Les tailles des unités d'allocations sont normalement les suivantes :

0 - 32 Mo 512 octets

32 - 64 Mo 1024 octets

64 - 128 Mo 2048 octets

128 - 256 Mo 4096 octets

256 - 512 Mo 8192 octets

512 -1024 Mo 16384 octets

Retour en haut de la page


Q05. Je désire diviser une grande partition en trois ou quatre plus petites. Puis-je utiliser FIPS plusieurs fois ?

R05.

Oui. Vous devez formater la nouvelle partition obtenue entre chaque utilisation de FIPS. En fonction de la taille des unités d'allocations, inspirez-vous de l'exemple suivant :

Retour en haut de la page


Q06. FIPS crée une seconde partition primaire DOS par défaut. Est-ce permis ?

R06.

Voir la section Que fait FIPS dans le fichier fips.html pour une explication sur cette fonction.

Retour en haut de la page


Q07. Que signifie le message "Info: Partition table inconsistency" ?

R07.

Traduction : "Info : Table de partition inconsistante". La table de partition dans l'enregistrement maître d'amorçage (MBR, secteur racine) est constituée de quatre entrées avec certains champs chacune. Un fait étrange à propos de cette table est que certains champs sont redondants. Voyez plutôt :

| | Start | | End | Start |Number of|
Part.|bootable|Head Cyl. Sector|System|Head Cyl. Sector| Sector |Sectors | MB
-----+--------+----------------+------+----------------+--------+---------+----
1 | yes | 0 148 1| 83h| 15 295 63| 149184| 149184| 72
2 | no | 1 0 1| 06h| 15 139 63| 63| 141057| 68
3 | no | 0 140 1| 06h| 15 147 63| 141120| 8064| 3
4 | no | 0 0 0| 00h| 0 0 0| 0| 0| 0

Les valeurs de début et de fin (tête/cylindre/secteur) sont calculées depuis le secteur de départ et le nombre de secteurs (après demande au BIOS du nombre de têtes et du nombre de secteurs par piste), et en fait c'est exactement ce que fait le DOS. Ces champs sont complètement inutilisés par DOS (et bien d'autres S.E d'après ce que j'en sais), donc il peuvent très bien être mis à zéro. Ce qui explique que cela ne gêne en rien s'ils sont dans un état inconsistant.

Lorsque fdisk crée une entrée dans la table des partitions, il doit entrer la valeur exacte dans ces champs. Maintenant, comment peuvent-il être inconsistants ? Il y a en fait deux possibilités :

  1. Certains programmes fdisk paraissent écrirent des valeurs erronées, spécialement les cylindres de fin qui sont inactifs par un ou deux.
  2. Vous avez un lecteur EIDE qui utilise le transfert d'adresse. Les disques durs modernes ont couramment plus de 1024 cylindres, mais DOS ne sait pas allouer aux cylindres des nombres supérieurs à 1024. Cela a conduit les fabricants de disques durs à trouver une astuce : ils diminuent le nombre de cylindres et augmentent le nombre de têtes lorsqu'ils renseignent DOS lors de sa demande sur la géométrie du lecteur. Ainsi DOS pense qu'il a un lecteur avec, par exemple, 63 secteurs, 32 têtes et 1000 cylindres alors que la valeur réelle est de 63 secteurs, 16 têtes et 2000 cylindres. Maintenant, si DOS appelle le premier secteur du cylindre 500, il obtiendra en fait le premier secteur du cylindre 1000. Cette astuce est appellée transfert d'adresse.

Certain lecteurs EIDE très récents permettent la commutation du transfert d'adresse à partir du BIOS. Dans certains cas, cela peut être fait après formatage du disque. Ce qui implique que la géométrie du lecteur que DOS obtient lorsqu'il fait appel au contrôleur de disque diffère de la géométrie telle que le lecteur a été formaté et qu'elle est reflétée dans la table des partitions. Cela ne pose aucun problème au DOS, mais en posait un à FIPS jusqu'à la version 1.4.

Dans sa version actuelle, si FIPS détecte ce genre de problème, il adaptera la table de partition à la géométrie de disque modifiée.

La ligne du bas est ce dont vous avez besoin, ne vous inquiétez pas de ce message, il est parfaitement normal.

Retour en haut de la page


Q08. FIPS affiche un message d'erreur et refuse de travailler. Que suis-je sensé faire ?

R08.

Du moment qu'il est déjà documenté dans le fichier fips.html, je ne peux pas m'étendre plus avant. Si vous m'envoyez un E-mail,merci d'y inclure le fichier _DEBUG SCRIPT_ que vous aurez produt avec l'option -d. Si vous ne le faite pas, je vous le demanderai alors et le problème prendrant d'autant plus de temps à être résolu.

Retour en haut de la page


Q09. FIPS ne reconnaît pas mon disque SCSI.

R09.

Il existe d'anciennes cartes SCSI (une Adaptec 1524 a été référencée comme ayant cette "possibilité") nécessitant un pilote chargé à partir du config.sys avant que le disque ne soit accessible (ce qui implique que le système doit être amorcé à partir d'un second disque dur ou d'une disquette). Ce genre de pilote de fournit pas d'interface au niveau du BIOS pour le disque dur (pour les techniciens : il hooks dans l'interruption DOS 21h au lieu de l'interruption BIOS 13h). Cela implique que la table de partition ne peut être accessible que par un programme fdisk spécial connaissant les caractéristiques internes de ces cartes. FIPS ne peut fonctionner avec ces pilotes (et en fait tout programme fdisk DOS ne peuvent fonctionner). Il est cependant possible qu'il y ait de nouveaux pilotes pour ces cartes proposant une interface au niveau du BIOS. Demandez au fabricant.

Retour en haut de la page


Q10. FIPS a trouvé une partition dont le type est 56h et qui n'est pas une partition DOS.

R10.

Vous avez OnTrack Disk Manager installé. Lisez la section concernée dans le fichier special.html.

Retour en haut de la page


Q11. FIPS paraît fonctionner correctement et DOS voit la nouvelle partition, mais fdisk de Linux n'en voit qu'une.

R11.

Parfois DOS charge une table de partition différente de celle se trouvant dans l'enregistrement maître d'amorçage (MBR). Il peut y avoir deux raisons à cela :

  1. Vous utilisez un pilote du type OnTrack Disk Manager. Voir le fichier special.html.
  2. Vous avez un virus dans l'enregistrement maître d'amorçage (MBR). Cela n'arrive pas souvent mais reste du domaine du possible. Certains virus s'installent dans le MBR et copie le MBR original ailleurs. Lorsque DOS essaye d'accéder à la table de partition, le virus intercepte l'appel BIOS et renvoie vers la copie dans le but de faire échouer une éventuelle détection. Vérifiez-le avec un antivirus après avoir redémarré à partir d'une disquette d'amorçage saine. Vous pouvez enlever un virus de la MBR en utilisant le programme fdisk de DOS avec l'option /mbr, mais assurez-vous que la table de partition "copiée" ne soit pas restaurée. Ainsi, le secteur d'amorçage contiendra les nouvelles informations modifiées par FIPS, mais la table de partition contiendra le réglage initial (paritition unique). Cette inconsistance devra être corrigée (par exemple avec un éditeur de disque).

Retour en haut de la page


Q12. Est-ce FIPS fonctionne sous Windows 95?

R12.

Oui. Le système de fichiers de Windows 95 est le même que celui du DOS. La seule différence concerne les noms longs de fichiers, mais FIPS travaillant au niveau bas, sous le niveau du répertoire, ainsi cela ne lui cause aucun problème. Certaines personnes ont rapporté le fait que FIPS a fonctionnée flawlessly sur une partition Windows 95.

Retour en haut de la page


Retour au sommaire
Traduction © 1999 César Alexanian