Utilisation

Table of Contents

Extensions de fichiers (iso)
Manipulation des fichiers .tar.gz (archive)
Formats d'archives (.bz, .bz2)
Fichiers core
Pages de manuel (man)
Fichiers de documentation : caractères parasites (control H)
Prise en compte d'un nouvel exécutable dans un répertoire du PATH
Éjecter un support amovible (CD, disquette)
Consoles virtuelles

Extensions de fichiers (iso)

Question

Comment utiliser un fichier .iso (ou .raw, ou .cdr, ou autre extension)?

Réponse

Sous Unix, l'extension d'un fichier ne signifie rien. On peut utiliser la commande file pour déterminer son type.

Pour le cas particulier des fichiers images ISO-9660, ce sont des images de CD qui se gravent directement.

Manipulation des fichiers .tar.gz (archive)

Question

Qu'est-ce qu'un fichier .tar.gz et comment l'utiliser?

Réponse

Un fichier .tar.gz contient un ou plusieurs fichiers rassemblés au sein d'une archive tar, elle-même compactée grâce à gzip.

  • tar tvzf NOM.tar.gz pour obtenir la liste des fichiers contenus dans l'archive ;

  • tar xzf NOM.tar.gz pour décompacter l'archive dans le répertoire courant.

Commentaire

Il est temps de lire un bon document destiné à l'utilisateur débutant d'un Unix moderne...

Formats d'archives (.bz, .bz2)

O. Tharan :

Les fichiers .bz et .bz2 sont des archives compactées avec une méthode plus efficace que celle de gzip (archives .gz).

Les programmes capables d'en engendrer ou décompacter, appelés bzip et bzip2, existent sous forme de paquetages. On peut aussi en trouver les sources.

Il existe un mini-Howto décrivant l'utilisation de bzip2.

Qing Liu (édité par A. Gomes-do-Vale) :

Pour décompresser les fichiers tar.bz2, remplacer l'option z de tar par I, j ou y (suivant la version de tar), ou utiliser un tuyau :

   bzip2 -dc NOM.tar.bz2 | tar xvf -
  

Fichiers core

Question

Qu'est-ce qu'un fichier core?

Réponse

S. Stephant : Linux avorte tout processus lorsqu'il tente d'effectuer une opération potentiellement dangereuse (par exemple exécuter des données, accéder à une adresse mémoire ne lui appartenant pas ...).

Un fichier "core" est une "image", générée par le système, du contexte d'exécution d'un programme au moment d'une interruption de ce genre. Il permet de déterminer par la suite, grâce à un debugger, la cause du problème.

Pages de manuel (man)

Question

Comment utiliser au mieux man?

Réponse
  • Pour obtenir une version PostScript (imprimable) d'une page de manuel: man -t NOM > NOM.ps

  • Pour obtenir une version texte brute: man NOM | col -b > NOM.txt

  • Pour rechercher un mot-clé: man -k MOT_CLÉ (invoquer au préalable makewhatis).

  • man whatis

  • Red Hat, Slackware : ne pas négliger le contenu du répertoire /usr/doc ou /usr/share/doc. Red Hat: logiciel helptool.

On peut aussi installer les versions françaises (et remercier C. Blaess).

Fichiers de documentation : caractères parasites (control H)

Question

Les fichiers de divers documents ne sont pas en ASCII pur, les titres sont illisibles, bourrés de Control H.

Réponse

S. Stephant :

« Control H » est le caractère de contrôle qui sert à reculer d'un caractère. Cela permettait aux imprimantes de passer deux fois sur le même caractère et donc de l'imprimer en gras.

Dans les fichiers textes, cela signifie également que le caractère concerné doit-être affiché en gras. De nombreux éditeurs ne gèrent pas cela. Le programme less, par contre, en est capable et col peut quant à lui « nettoyer » le fichier :

     col -b < nom-fichier > nom-fichier.lisible

Prise en compte d'un nouvel exécutable dans un répertoire du PATH

Problème

Le shell en prend pas en compte un exécutable placé dans un répertoire qui figure pourtant dans le PATH.

Réponse

Il faut obliger le shell à explorer le contenu des répertoires du PATH.

  • sous bash (et autres dérivés du Bourne Shell) introduire hash -r ;

  • sous C shell introduire rehash.

Autre réponse

Contrairement à DOS, le répertoire courant (qui s'appelle .) n'est pas recherché explicitement lors de la recherche des exécutables. Solution : l'ajouter dans le PATH (déconseillé pour des raisons de sécurité) ou lancer l'exécutable ainsi : ./programme

Éjecter un support amovible (CD, disquette)

Réponse

Utiliser la commande eject. En cas d'échec du démontage, le support est utilisé par un processus en cours; utiliser fuser ou lsof pour déterminer lequel.

Consoles virtuelles

Question

Comment mieux employer les consoles virtuelles?

Réponse

  • chvt permet de changer de console active ;

  • setterm pour établir les paramètres ;

  • tty affiche le nom du périphérique connecté à la console active.

V. Bernat:

Il existe un programme appelé screen qui permet d'avoir dans une console virtuelle d'autres consoles virtuelles. Son intérêt réside dans le fait qu'il permet de fermer cette console virtuelle sans fermer les programmes qui sont dedans et de la rouvrir dans le même état plus tard. Il peut bien sûr être utilisé simplement dans un xterm.