next up previous contents
Next: Le minimum vital Up: Introduction à PERL Previous: Règles typographiques

La petite histoire

À qu'il est loin le temps ou tout le monde se plaisait à dire que le BASIC était le langage de demain. Puissant, simple, standard, ...Le BASIC passait pour un langage universel auprès du particulier.

C'est cette histoire en mémoire qui me retient de prétendre de même pour PERL, parce que si il existe un langage puissant, simple et vraiment un standard, alors il s'agit bien de PERL.

Même en regardant bien, les différences entre PERL et le BASIC ne sont pas criantes, bien sur, le premier est infiniment plus puissant, infiniment plus portable et dispose de milles fois plus d'outils. Peut être mais les machines ne sont plus les mêmes, à la même échelle PERL est toujours un langage non compilé, il reste un langage de haut niveau avec de peu de possibilités au niveau matériels.

Et pourtant, quel langage est utilisé dans la plus grande partie des scripts CGI des sites Web de l'Internet, quel langage est à la fois assez simple pour rivaliser contre le C sur des projets qui ne nécessitent pas de grandes vitesses de traitements et d'un autre côté se montrer plus simple et plus rapide que sed, awk ou même le shell sur des scripts d'administration ou de traitements pas lots. Quel langage dispose d'autant d'outils capable de réaliser des interfaces graphique avec Tk ou des appels systèmes Posix sans faire appel à une grammaire strict de langage de bas niveau, ...

Je pourrai continuer comme cela longtemps, constater les avantages de PERL amoindrira sans probleme ses quelques inconvénients que sont la lenteur d'execution (très relative tout de même, mais Perl reste un langage interprété), sa syntaxe tellement souple que dix scripts pourront arriver au même résultat en utilisant à chaque fois une méthode différente.

Nous devons beaucoup a Larry Wall, ses écrits restent des références, son imagination, sa vivacité d'esprit, sa compétence, mais surtout Perl qui fait de lui un informaticien qui a changé l'histoire, au même titre que Richard Stallman ou Linus Torvalds.

Nous le verrons ensemble au sein de ce document, Perl est un langage qui fait aimer la programmation, sa puissance n'a de cesse de nous épater, nous programmerons des CGI simplement, nous verrons la programmation objet, nous verrons comment Perl remplace le Shell pour des scripts simples, ou nous verrons tout cela. Au fur et à mesure que nous avancerons, nous découvrirons que se passer de Perl sur un système informatique moderne va devenir dur puis impossible, tout simplement.

Stéphane TOUGARD.


next up previous contents
Next: Le minimum vital Up: Introduction à PERL Previous: Règles typographiques
Stephane TOUGARD
6/20/2001