Page précédente Page suivante Table des matières

1. Introduction

Le kernel est le coeur du système. C'est d'ailleurs lui qui s'appelle réellement LINUX, le reste des programmes présents sur votre ordinateur ne sont que des programmes conçus (ou adaptés) pour fonctionner avec le kernel LINUX. Kernel, ça veut dire noyau. C'est donc le coeur du système d'exploitation (sur tous les OS). C'est lui qui fait la liaison entre les logiciels et le matériel. C'est au kernel (avec ses drivers inclus) que le clavier va envoyer ses informations, et c'est le kernel qui va traduire ces informations pour les programmes... Un kernel tout seul est complétement inutilisable. C'est un peu comme un moteur, il faut des roues pour faire avancer la voiture, même si le moteur est indispensable.

1.1 Pourquoi compiler le Kernel ?

C'est une opération relativement simple à effectuer, et qui va permettre de construire un kernel qui est en parfaite adéquation avec votre matériel. Les kernels livrés avec les distributions classiques sont en général assez gros, car ils intègrent une grande quantité de drivers (10 cartes réseau différentes, lecteurs CD propriétaires, des tas de cartes SCSI) pour pouvoir fonctionner sur le plus grand nombre de machines possible. Le problème est que ces drivers consomment de la mémoire, et autant avoir cette mémoire disponible pour les applications plutôt que pour rien !! De plus, compiler son kernel c'est aussi permettre de faire reconnaître ses propres périphériques comme un lecteur ZIP, une carte son ou un graveur de CD.


Page précédente Page suivante Table des matières