Page suivante Page précédente Table des matières

6. Quelques logiciels qui "valent le coup" d'être téléchargés...

6.1 Où ?

Le site mondial est ftp://sunsite.unc.edu/pub/Linux/ (ou http aussi), mais, en France, le LIP6 maintient un miroir. Sauf mention contraire, tout est à télécharger sur ce serveur. Toujours sur le LIP6, vous pouvez regarder /pub/X11 et /pub/linux/distributions.

En fait, l'explosion de linux a provoqué une hausse considérable du nombre d'applications. Malheureusement, il n'y a plus à ma connaissance aujourd'hui de sites ftp regroupant la majorité des logiciels linux, et beaucoup n'ont qu'une page web, l'application étant téléchargeable uniquement par http. On passe donc plus de temps à «surfer» à la recherche des applications.

Du coup, il vaut mieux partir d'un site web : freshmeat, qui recense toutes les nombreuses nouvelles versions sorties au cours des derniers jours. Ce site dispose également d'un moteur de recherche pas trop mal des applications linux. Une excellente liste d'applications, à jour et en français, se trouve au linux-center.

6.2 Quoi ?

Programmes en mode texte

Vous avez certainement déjà beaucoup de programmes, installés ou non, à partir de votre distribution, comme Midnight Commander, Joe. Par contre, il vous manque certainement :

Programmes sous X

Les gestionnaires de fenêtres

Vous pouvez lancer X tout seul en tapant justement X : vous verrez apparaître une grille et puis strictement rien d'autre. Quittez en appuyant sur Ctrl-Backspace. Vous venez de voir que sous Unix, le serveur X ne gère ni l'apparence des fenêtres, ni les «Menu Démarrer» ou équivalents. Cette tâche est confiée à un autre programme, le window-manager (gestionnaire de fenêtre en français).

Le choix d'un window-manager est parfois la cause de guerres de religion sur les différents forums. Le mieux est donc d'en essayer plusieurs pour pouvoir faire son choix. Avec une distribution récente, vous avez déjà les principaux (mais de nouvelles versions sortent fréquemment) :

Les ténors : Net et Office

Pour surfer sur le Net (HTTP, FTP, NEWS et MAIL), le vrai Netscape est disponible sous Linux (actuellement en version 4.7). Il est certainement fourni avec votre distribution. Deux versions : Navigator ou Communicator. Cette dernière intègre un logiciel de messagerie et d'accès aux news.

kfm, le gestionnaire de fichiers de KDE, est également un browser Internet. Sinon, vous pouvez essayer de surfer sur le net en mode texte (extrêment rapide, sans les images) avec lynx, certainement fourni avec votre distribution.

Il existe une suite Office, compatible avec celle de Microsoft : Star Office. Elle est éditée par Sun, et se télécharge à partir du site de Sun. Vous ne serez pas dépaysé si vous venez de Office 97/2000 !

Corel distribue aussi également une version pour Linux (et gratuite pour les utilisateurs non professionnels) de son produit vedette, WordPerfect 8 (l'un des pionners du traitement de texte en micro-informatique) ; à télécharger depuis le site de Corel.

Sous gnome, il existe actuellement un traitement de textes ( AbiWord) et un tableur ( gnumeric), tandis que KDE prépare de son côté une suite office complète : koffice, qui sera intégrée à la future version 2 de cet environnement.

Et aussi...

6.3 Comment installer un logiciel ?

Il vaut mieux utiliser les outils et les « paquets » (fichiers contenant un logiciel prêt à l'installation) correspondants à la distribution (Red Hat : rpm, Slackware : pkg ...)

RPM

Il y a deux façons d'utiliser rpm : soit directement en ligne de commande, soit à l'aide de logiciels complémentaires. À la main, rpm -ivh programme.version.rpm installe un rpm, rpm -Uvh programme.version.rpm le met à jour si nécessaire. rpm -e programme désinstalle le programme qui avait été installé par le fichier programme.version.rpm. Invoquer rpm sans arguments pour obtenir la liste (assez longue) des options. Assez pratique : rpm -qa | grep partie_du_nom ; rpm -qa affiche la liste de tous les rpm installés, le pipe envoie ensuite cette liste vers grep qui recherche une chaîne de caractères dans un fichier (ou un pipe dans ce cas).

Avec les versions récentes de mc, il suffit de sélectionner un fichier rpm et d'appuyer sur entrée. Alors, s'affichent deux actions INSTALL et UPGRADE pour respectivement installer ou mettre à jour ce rpm. Il existe aussi des utilitaires sous X : glint (standard RedHat), kpackage sous KDE, gnorpm sous gnome. Ces deux derniers sont très faciles à utiliser pour les débutants.

Dernière précision, sur une RedHat, tous les programmes fournis avec la distribution sont au format RPM, et sont situés dans le répertoire Redhat/RPMS (Mandrake/RPMS sur Mandrake) du CD.

À compiler soi-même...

Les logiciels sont parfois livrés sous forme de code source (non compilé). Il faut en ce cas les compiler soi-même. Un fichier appelé README, README.linux, INSTALL, INSTALL.linux, ou quelque chose comme çà explique comment compiler et comment installer le logiciel. Le plus souvent : xmkmf (s'il existe un fichier Imakefile) ou configure ; make ; make install (mais il y a toujours des variantes, consulter la doc ...).

Dans ce cas, la désinstallation sera plus délicate, et plusieurs précautions sont à prendre si l'on souhaite conserver un système propre. Aussi, à moins d'avoir une bonne connaissance de linux (ou de se moquer complètement de la propreté du système), évitez les installations "maison".


Page suivante Page précédente Table des matières