Le Petit Journal du Linuxien Novice
© 1999-2007 César Alexanian. Hébergé officiellement chez Linux-France. Serveur principal tournant sous GNU/Linux chez NFrance Conseil
À SUIVRE...
STATS

[ Nedstat ]
Dernière mise à jour : vendredi 30 novembre 2007

[ Page précédente ] | [ Sommaire ] | [ Page suivante ]

Voici venu le temps... des essais

Jeudi 6 janvier 2000.

C'est bon. Je crois que mon système Gnu/Linux est entré dans sa phase de maturation. Après toutes ces crises d'adolescence, mon système commence enfin à ressembler à quelque chose. Tout comme moi, qui commence à avoir une certaine assurance en tant qu'administrateur système débutant (tout de même). Car, si je possède ne serait-ce que cinq pour cent des connaissances linuxiennes nécessaires, je ne demande qu'à apprendre et progresser. Donc, le bilan de ces neuf premiers mois passés en intimité avec Tuxedo est plutôt positif et encourageant. Conclusion provisoire : Linux est un système performant, puissant et de plus en plus convivial, mais n'est pas (encore) à mettre entre toutes les mains. Dans les prochains mois, ce sera la phase d'installation et de tests de logiciels divers (bureautique, dessin et tout ce qui me passera entre les mains), et je m'attaquerai aux réseaux, aux imprimantes, etc. Bref, je vais essayer d'entrer dans des joutes techniques bien plus poussées... Rassurez-vous : je vais faire une réserve d'aspirine. Je viens de me rendre compte que j'ai pris un ton sérieux pour dire tout cela... Serait-ce un bogue ? Mais non... simplement, pour ce petit bilan passager, l'inspiration humoristique n'est point venue...

Lundi 10 janvier 2000.

J'ai les boules. Non pas que mon Gnu/Linux me cause des soucis, loin de là ! Mais j'ai été contacté afin d'assurer une session d'initiation à Linux... en Tunisie, au soleil ! Trois jours loin de la grisaille parisienne. Et, pauvre de moi, ma carte d'identité est périmée... depuis 1982 ! Eh oui, négligence, négligence... Comme de bien entendu, la session est pour ce mois de janvier et il faut un délai de six semaines afin de faire établir une nouvelle carte. Quatre semaines pour un passeport. Je me hais, je me hais, je me hais... A part ça, j'ai été effaré par les prises de bec entre linuxiens de tous bords sur les news de DaLinuxFrenchPage à propos de Kde... Ils se bouffent le nez pour des conneries, passez-moi l'expression, que c'en est navrant. Genre : "Ma distrib est plus belle que la tienne, mais ton window manager est bien mieux que sa ligne de commande." Bref, des enfantillages faisant honte au mouvement libre. Ce qui veut dire que si l'on gratte un peu le vernis linuxien, on retrouve les mêmes débilités que partout ailleurs ? J'espère que non, sinon je retourne à mon Commodore 64. Ce n'est pas nouveau, d'ailleurs. Déjà le 20 décembre 1999 (DaLinuxFrenchPage), une new sur le suivi an 2000 de Micro$oft avait engendré le même genre de polémiques... Liberté d'expression, dites-vous ?

Vendredi 14 janvier 2000.

Et ça continue. De nouveau cette guéguerre lassante. Juste une info signalant les sorties de distributions en presse, et voilà la nouvelle agrémentée de commentaires incendiaires (DaLinuxFrenchPage). Navrant. Voici donc mon commentaire final publié sur les pages sus-citées :

"Faites ch... avec vos guéguerres élitistes [cesar - Vendredi 14 Janvier 2000 - 08:10:31]
Juste un copier-coller de ce que j'ai écrit il y a deux jours :
Franchement, lorsque je lis ces commentaires, j'ai honte de soutenir le mouvement libre. Pour un peu, je retournerai à Windaube. Là au moins, on sait à quoi s'en tenir. C'est le TF1 de la micro. Nivellement par le bas et pas de surprise. Où est donc passé le fraternalisme, la liberté et l'enthousiasme que j'ai connus aux temps héroïques de la micro (les années quatre-vingts...). Moi je suis Gnu/Linux point barre. C'est stupide et puéril de faire de l'élitisme au sein de l'élite. De quoi faire fuir toutes les bonnes volontés ayant voulu franchir le pas. Je ne vous félicite pas.
En ouverture de mon site (
http://petitjournal.org) je mets un avertissement signalant que, bien que j'aie installé la Mandrake, ce n'est pas par préférence mais par disponibilité et que, quelle que soit la distrib, elles se valent toutes.
Mais franchement, ces débats stériles de savoir si telle ou telle distrib est la meilleure sont lassants et décourageant. Quelle sera la réaction de toute personne a priori séduite par la mouvement libre si elle s'aperçoit d'entrée que tout le monde se bouffe le nez pour des querelles de clocher ? Je croyais le mouvement libre adulte, je m'aperçois qu'il est souvent de niveau cour de récréation de maternelle. Cela ne vous fait pas honneur et jette sur le discrédit sur les milliers de hackers passionnés et discrets qui ne jurent que par le logiciel libre et pour le logiciel libre, restant au-dessus de tout cela.
Dès que l'on prononce les mots Mandrake, Kde ou Micro$oft, c'est une levée de boucliers incompréhensible. Je ne vous félicite pas (sauf ceux qui, comme moi, en ont marre de se faire rabrouer à tout bout de champ pour des puérilités). :(((( "

Sinon, à part ça, j'ai découvert l'album Showbiz de Muse... (merci, Oui FM). C'est du super. Il y avait bien longtemps qu'un groupe rock de cette trempe n'avait pas percé. Ils ont un grand avenir. Bon, oui, je sais, ça n'a rien à voir, mais ça fait du bien.

20 heures.

Mais, j'y pense... je n'ai pas parlé de mon expérience balbutiante de LinuxPPC ! En fait, si le système par lui même fonctionne bien, j'ai quelques galères en perspective : impossible d'accéder au réseau ethernet de la société, idem pour le modem et, le plus beau, kde est bien gentil, mais comment obtenir les menus contextuels... avec une souris Macintosh ne possédant qu'un seul et unique bouton ? Donc, avant de pouvoir aller plus loin... ces problèmes plutôt gênant grèvent toute progression. Voilà, bon week-end !
Et merci à tous ceux qui m'ont soutenu lors de ma mésaventure cité ci-dessus... Au fait, tout était parti d'une malheureuse phrase ajoutée par le "modérateur" et qui m'a été attribuée à tort. Je résume : j'annonçais la disponibilité de la Corel LinuxOS dans un magazine et la Mandrake 6.1 dans un autre. Or, pour certains, hors Debian point de salut. Ce qui a amené le commentaire suivant de la part du "modérateur", donc : "Entre peste et choléra, lequel vas-tu choisir..." C'est malin, non?

Pingouin
Mercredi 19 janvier 2000.

Cette semaine, je dourne au ralendi. Déjà, j'ai une grève garabinée avec la dêde cobbe un compdeur à gaz, la fadigue par-dessus... C'est bas le bied.. Et ce butain de dez gui d'arrête bas de gouler... Sinon, si vous voulez voir un très bon film, n'hésitez pas à vous ruer sur Sixième Sens. Malgré quelques maladresses de scénario, vous ne le regretterez pas !

Samedi 22 janvier 2000.

J'ai voulu installer Xephem, logiciel d'astronomie fourni dans le numéro 5 de Planète Linux. Rage. Le cédérom refuse obstinément de monter sur mon PC... alors qu'il montait très bien sur mon Mac au boulot... Plus la grippe qui me grippe le cerveau... tout va mal. Bon. Un Doliprane et au lit. Le week-end s'annonce frileux. Vivement le printemps :)

Mardi 1er février 2000.

J'ai passé une semaine d'enfer. Entre cette f@#!!$£% grippe qui n'en finit pas et reprend de plus belle, la préparation d'un support de cours pour... eh oui, la session de formation en Tunisie, au mois de mars (ça y est, j'ai mon passeport), la mise en place de la nouvelle liste de diffusion chez PopList, je crois que je vais aller à Linux Expo en rampant... Plus cette grève de métro, je ne vous raconte pas ! Bref, je n'ai pas beaucoup de temps à consacrer à Tuxedo... Mais les beaux jours vont bien vite revenir !

Jeudi 3 février 2000.

Je me suis levé ce matin avec 39,1°... Cette grippe s'est installée pour un bon moment, on dirait. Mais je me suis tout de même rendu à Linux-Expo, en rampant comme prévu :(. Arrivé à 9 h 15, reparti à 11 h 30, complètement gazé... Bref, il y avait pas mal de choses intéressantes. J'y ai (enfin) rencontré Nat Makarévitch. Un type sympa, discret et très sollicité ! Ce fut un plaisir incommensurable. J'y ai aussi croisé quelques correspondants de longue date :). Et la moisson fut intéressante : RedHat 6.0 avec manuels et tout et tout, StarOffice 5.1, JBuilder 3, Oracle 8i version 30 jours, RedHat 6.1 et, surtout, Mandrake 7.0 version boguée ! Donc, je vais faire la mise à jour de ma Mandrake 6.1 vers la 7.0 et vous dirai quoi très bientôt ! Ah, oui. J'ai aussi acheté en kiosque le premier numéro de Linux+ avec 2 cédéroms : démolinux et CorelLinux et plein d'autres choses (StarOffice, Applix...).

Vendredi 4 février 2000.

Déception. Hier soir j'ai voulu tester tous les cédéroms que j'ai glanés lors de la Linux Expo et, comme de bien entendu, tous ont bien fonctionné sauf le plus convoité : Mandrake 7.0. Impossible de le faire tourner sur mon lecteur... Alors que sur le PC de Rebecca il monte sans problème. J'enrage :(. Donc, me voilà aujourd'hui au boulot à tenter de le copier sur une galette vierge... Frustration, quand tu nous tiens ! Ah, oui. Ce matin, ça va beaucoup mieux, merci. Le docteur a dit que c'était bientôt la fin. Mais il n'a pas précisé de qui ou de quoi... ;)

Remonter

Site réalisé sous Gnu-Linux en PHP mis en forme avec Quanta et mis en ligne grâce à gFTP sous la Mandrake 9.1