Le Petit Journal du Linuxien Novice
© 1999-2007 César Alexanian. Hébergé officiellement chez Linux-France. Serveur principal tournant sous GNU/Linux chez NFrance Conseil
À SUIVRE...
STATS

[ Nedstat ]
Dernière mise à jour : vendredi 30 novembre 2007

Les gratuits de l'Internet

Actuellement, la stabilité des FAI est plus que précaire. LibertySurf vient de racheter Freesbee (article). LibertySurf, à son tour, vient d'être racheté par Tiscali... Les offres d'accès illimitées ou gratuites disparaissent les unes après les autres (Onetelnet, AOL, M6net, FreeSurf...). Seule Oreka semble tenir ses promesses et s'en sortir, bien que l'offre vienne de passer de 18 heures à 6 heures... Quel sera le visage du paysage des fournisseurs d'accès à l'entrée dans le vingt et unième siècle, alors que l'éclatement de la boucle locale sera une réalité ?

Concernant Oreka, l'offre est passé de 18 heures à 6 heures gratuites. Restrictions budgétaires... M6net a arrêté son offre de 6 heures... bref, il n'y a guère plus que LibertySurf à rester dans la course avec ses 4 heures... jusqu'au 31 janvier 2001 (plus les 6 heures d'Oreka, bien entendu). LibertySurf propose actuellement 24 h + 4 h pour 99 F. Tiscali, qui vient de racheter LibertySurf propose, quant à elle, 25 heures pour 79 F par mois... Voilà où en sont les principales offres au 11 janvier 2001 !

Julien, l'un de mes correspondants, m'a relaté sa désastreuse expérience avec Tiscali. Inscrit début janvier, sa connexion, au 22 janvier 2001, n'est toujours pas activée... Et vous ? Au 30 janvier 2001, tout est bien qui finit bien : suite aux grèves dans les postes marseillaises, les courriers ont été retardés. Sur un simple appel, notre correspondant a vu sa connexion validée et a pu ainsi apprécier la qualité du surf offerte par Tiscali (meilleure que Free, d'après le même correspondant).

Parmi les offres intéressantes, il est à noter Diligo qui propose 100 heures de connexion pour 199 F (merci Willi), 150 heures pour 249 F (+ 10 heures de téléphone fixe et 1 heure vers les cellulaires) et une offre à 129 F avec 50 heures de connexion.


Et on reprend le cours normal de notre émission...

Il est désormais possible d'accéder à l'internet sans passer par la case abonnement. J'étais abonné depuis 1997 à Club-Internet, au tarif de 77 F par mois. Accès au tarif local, 10 Mo pour ma page perso, agrémentée d'un bandeau publicitaire Club-Internet... 5 adresses e-mail et tout le toutim. C'était, jusqu'en 1999, un des meilleurs rapports qualité/prix du marché traditionnel des FAI. L'offre a évolué depuis.

Mais voilà que sont arrivés des fournisseurs d'accès GRATUITS. Et j'en ai testé deux pour vous. Quels étaient mes besoins? Un accès au tarif local, un hébergement de mes pages perso, un compte e-mail. La totale, quoi.

Je me suis donc laissé séduire par l'un des opérateurs gratuits : FreeSurf. Inscription en ligne sans surprise, rapide, efficace. A peine cinq minutes plus tard, mon accès était effectif. J'ai donc paramétré mes navigateurs et e-mailers en fonction de ce nouveau provider. De plus, FreeSurf vous offre un nombre illimité d'adresses e-mail. Seul hic : pour s'inscrire, il faut se connecter en ligne et donc, avoir un accès à l'internet... Attention ! Actuellement, Freesurf propose désormais l'accès illimité de 19 h à 8 h et le week-end pour 100 F par mois, premier mois gratuit, mais : attendez de recevoir par la poste le contrat que vous retournerez signé, et c'est seulement à ce moment-là que vous recevrez le numéro d'appel correspondant ! Apparemment, plusieurs internautes n'ont pas bien lu les détails de l'offre et se sont jetés éperdument dans la connexion dès leur préinscription en ligne...
Nouveauté pour 2000 : Freesurf
propose désormais l'hébergement de vos pages ! 50 Mo d'espace disque, PHP, MySQL, Perl, accès ftp... offre presque similaire à Free. En outre, l'accès au pages est identique : http://login.freesurf.fr. Par contre, pour y avoir droit, il faut signer un contrat à retourner par la poste (ce que j'ai fait il y a quatre ou cinq mois... toujours rien !).

Les 100% gratuits ou presque arrivent ! LibertySurf propose le forfait Révolution : 4 heures de connexion par mois pour zéro franc, puis 0,19 F la minute supplémentaire. 50 Mo de pages personnelles... Freesbee quant à lui, propose 3 heures pour 1 franc...

Pour mes pages perso, je me suis tourné vers l'un des nombreux sites hébergeurs du Net. Le choix est pléthorique. Je me suis donc tourné arbitrairement vers MultiMania. Et là, pareil : inscription rapide et facile, disponibilité dans les minutes suivantes. Et j'y ai téléchargé mon site sans aucun problème. On nous offre généreusement un espace compris entre 12 et 20 Mo, ce qui est déjà imposant. Une adresse e-mail vous est aussi offerte, que le serveur ne redirige plus vers votre e-mail principal (info donnée par Nicolas le S. 18-1-2000 : selon la même source, le service aurait été rétabli). Là aussi, un bandeau publicitaire apparaît lorsque l'on appelle votre page perso. Mais, quoi de plus normal pour un hébergeur gratuit vivant... de la publicité ? De plus, MultiMania offre pas mal de bonus : chambres de chat en direct (classés par centres d'intérêt, indiquant en live le nombre de connectés), des pages d'informations pratiques pour fabriquer les pages perso, des compteurs, des statistiques et plein d'autres choses à découvrir.

Bref, les FAI traditionnels ont du mouron à se faire s'ils ne révisent pas leur stratégie et leur politique de prix.

Depuis septembre 1999, Club-Internet a étoffé ses offres de base avec de nouvelles solutions : un accès 20 h pour 97 F par mois sans autre frais supplémentaire (abonnement à 77 F + forfait 20 F/20 h), intéressant pour les gros consommateurs, quelle que soit l'heure de connexion. Une seconde offre, sans abonnement, permet l'accès à l'internet pour 0,22 F la minute, via un opérateur privé, avec une facturation minimale de 10 F par mois, prélevée directement sur votre compte et n'apparaissant pas sur votre facture France Télécom. Accès valable uniquement à partir d'un numéro de téléphone servant d'identifiant.

Freesbee, de son côté, propose la formule de 20 heures pour 90 francs. Je viens d'ailleurs de prendre un abonnement chez Freesbee. Leur offre est très attractive. Jugez plutôt : la minute heure pleine est à 0,21 F et, en heures creuses (19 h-8 h, week-end à partir du samedi 12 h) à 0,105 F... Qui dit mieux ? Seule contrainte : on ne peut pas choisir son login. C'est d'office prénom.nom@freesbee.fr. Consolation : on choisit son mot de passe. Petite astuce, en cas d'oubli de son mot de passe, on définit une question clé qui nous sera posée par leurs services à laquelle on donnera la réponse clé définie lors de l'inscription. Ainsi, ils sont assurés que vous êtes bien le titulaire du compte :-). Merci à Nicolas du B. pour le tuyau !

Voici, pour finir, une liste (non exhaustive) de fournisseurs d'accès gratuits et des sites hébergeurs de pages perso.

FreeSurf*, Free*, LibertySurf, LokaceOnline, VNUnet... j'en oublie sûrement, il s'en crée de plus en plus !

MultiMania*, Altern.org, Fortunecity*... liste en cours d'élaboration !

*Les noms de sites suivis d'une astérisque sont des sites que j'ai testés. Fortunecity propose généreusement 20 Mo. L'inscription est immédiate. Une fois le formulaire validé, l'espace vous est réservé et une page d'accueil temporaire vous y attend. Quatre jours plus tard, un mail de bienvenue de Bertrand, maire de Fortunecity... Accueil plutôt chaleureux et sympathique ! D'autant que la philosophie de FortuneCity est originale : une ville découpée en quartiers (selon les centres d'intérêt), eux-même répartis en rues, avenues, jardins... dans lesquels sont représentées des maisons individuelles... Et derrière chacune des maisons allumées se trouvent vos pages perso !


À propos des noms des pages perso...

Inconvénient de Fortunecity : le nom à rallonge + tiroirs à retenir afin d'appeler sa page : http://technopole.fr.fortunecity.com/unix/9/ en ce qui me concerne. Par contre, ils proposent un renommeur (come.to) qui facilite grandement les choses. Ainsi, l'URL ci-dessus devient : http://move.to/cesarx. Pas de bandeau publicitaire, sauf en passant par Come.to.

Grâce à Come.to, j'ai pu réserver cinq noms différents. Voici donc mes cinq adresses Come.to : move.to/cesarx, hop.to/cesar, back.to/linux, redirect.to/cesar et forward.to/linux.

Un autre redirecteur de site est Ulimit. Il premet d'avoir des noms de site très courts et, gros avantage, sans pub ! C'est ainsi que j'ai pu réserver : http://www.cesar.fr.fm et http://www.linux.fr.fm ! Pour ces deux noms, c'est trop tard ! Ulimit offre moins de possibilités que Come.to mais, en contrepartie, je me répète, il n'y a pas de pub et le nom apparaît comme un vrai nom de site, avec le www.tonnom.fr.fm par exemple :-) Les mails redirigés correspondants sont cesar@fr.fm et linux@fr.fm. (Merci à Amaury B.)

Maintenant, vous pouvez aussi obtenir votre nom de domaine officiel (enregistré nsi/icann) pour le prix de trois paquets de cigarettes... Comment, c'est tout ? Eh, oui ! Allez faire un tour chez Gandi. Pour 12 euros hors-taxes (95 F TTC) par an, vous obtiendrez votre nom en .com, .org ou .net. Ce service est destiné aux associations et aux particuliers. D'accord, ce n'est pas gratuit, mais c'est donné ;-) ! Petit Journal

Chez Multimania, pas de surprise : http://www.multimania.com/cesarx. Et ce sont 20 Mo offerts. Plus un e-mail (cesarx@multimania.fr) éventuellement redirigé vers une autre adresse e-mail. Bandeau publicitaire.

La palme de la simplicité est remportée par Free : URL ultra-courte (http://cesarx.free.fr) valant bien un nom de site dûment enregistré (et bien plus cher...) ainsi que l'e-mail... non les e-maux (?) (cesarx@free.fr ET cesarx@online.fr) car, en prime, vous avez deux adresses e-mail (atterrissant dans la même boîte, faut pas déconner !) et rejoint depuis l'an 2000 par Freesurf...
Et, pour ce qui est de l'hébergement, ils sont plutôt généreux : 100 Mo ! Pas de pub ! Plus une pléthore de services du genre guestbook, base de données, pages dynamiques, liste de diffusion, webmail, etc. Mais comment font-ils pour vivre ? Pas de pub, pas de reversement de France Telecom... Ils sont fous ou quoi ?

Au bout de plusieurs mois d'utilisation, je peux me prononcer sur la fiabilité et la rapidité des ces accès. De tous les FAI que j'ai testés, Free sort grand vainqueur du lot : pas de déconnexion intempestive, compte pop toujours accessible (contrairement à Freesurf qui bloque trop souvent...), connexion ftp instantanée, bref, le bonheur. Si je ne devais en garder qu'un, ce serait celui-là. Attention au challenger Freesbee... Je crois qu'il risque de voler la vedette à Free !
La palme de la connexion la plus fluide revient, quant à elle, à
LibertySurf !
Le moins cher... eh bien c'est
Oreka, avec une connexion tendant à se stabiliser...

Et les statistiques ?

C'est vrai : j'utilise plusieurs compteurs de statistiques et je n'en ai jamais parlé... Eh bien, c'est fait, l'oubli est désormais réparé ! Depuis l'origine, j'ai soumis les statistiques de mes sites à plusieurs compteurs différents avec des résultats surprenants.

J'ai testé pour vous, donc, quatre sites de statistiques, gratuits bien évidemment, qui sont : Hitbox, Francité, Nedstad, Estat et Weborama.

And the winner is... Attendez un peu. Je vais tout de même décrire sommairement chacun de ses statistiqueurs :

  • Hitbox. C'est de loin le plus lourd des quatre. Très exigent quant au placement et la dimension de ses bannières, il ne faut en outre pas être pressé pour consulter ses statistiques. Pourtant très complètes. Résultat des courses : 7/20.
  • Francité. Très simple d'utilisation, il comptabilise très facilement des pages éparpillées. Mais aucun moyen de connaître le nombre de visiteurs. Il ne comptabilise que les pages vues. Gros point noir : serveur trop souvent en rideau. Est mis à zéro à 5000 hits. Note : 9/20.
  • Nedstad. Là, on commence à atteindre des sommets : statistiques claires et détaillées sur une page, avec pronostics de visites en fonction des stats antérieures, origine des visiteurs (nom du domaine). Très convivial, toujours disponible. Cependant, on ne peut pas consulter les anciennes statistiques. Excellente note : 17/20. C'était mon préféré jusqu'à...
  • Estat ! Alors là, on frise la perfection. Je ne l'ai adopté que depuis fin octobre 1999 et j'ai été bluffé. Des statistiques extrêmement claires, détaillées et très bien structurées, donnant le nombre de visites, le nombre de visiteurs (car un même visiteur peut venir plusieurs fois le même jour), le nombre de pages vues, le navigateur et sa version, le système d'exploitation et sa version, enfin, tout une foule de données précises et parlantes. On peut les visualiser en mode html classique, sous forme de tableaux très explicites, ou sous forme de feuille de calcul à télécharger et à traiter avec votre tableur préféré. Vue de la journée passée, du mois en cours, des trente derniers jours... Et, chaussette sur le tas de linge, vos statistiques hebdomadaires vous sont automatiquement envoyées par e-mail. Comble du bonheur : toutes vos statistiques complètes sont archivées à vie ! Vous en aviez rêvé ? Estat l'a fait ! Note : 20/20. Oui, j'ai osé !
  • Weborama. Je l'utilisais depuis plusieurs mois sans grande conviction. Mais depuis qu'ils nous ont concocté leur nouvelle version Gold, alors là, je dis bravo. Statistiques détaillées, sondages, chat... tout une panoplie d'outils pour webmestres. Mais là où ils sont forts, c'est dans le pistage des liens. Vous découvrirez ainsi d'où viennent vos visiteurs (quels sites vous ont référencé, avec quelques bonnes suprises à la clé) et surtout, lorsque le lien vient d'un moteur de recherche (Google, Voila...), vous connaîtrez précisément par quel(s) mot(s) clé(s) et à quelle position votre site a été affiché... Bref, un trésor. Je pense qu'une note de 19/20 ne serait pas usurpée. Seul bémol : les pubs...

Donc, je disais, and the winner is… ESTAT à égalité avec Weborama ! Et, pour les statistiques en temps réel, j'ai choisi Nedstad.


Le référencement de votre site

Pour faire vivre et connaître votre site, je vous conseille de le soumettre à ces deux agents de soumission aux principaux moteurs de recherche. Ces deux services sont bien évidemment gratuits :

  • Multimania vous offre ses services :
    Référencement
  • Ce site offre de multiples services destinés aux webmasters : Webmasterplan

    Testez votre site web avec Webmasterplan!
     Préréférencement
     Rapidité
     Liens
     Popularité
     code HTML


Vous avez laissé des traces, là...

Saviez-vous que le résultat de vos pérégrinations internetiennes est souvent enregistré et analysé ? Et cela, à l'insu de votre plein gré ! Vous en voulez une preuve fiable et efficace ? Rendez-vous sans tarder sur le site de la Commission nationale informatique et libertés, CNIL, et allez sur la section Vos traces... Vous verrez, c'est édifiant ! ;-)


Divers services gratuits et indispensables...

  • Pour connaître l'état financier et l'identité juridique d'une société française, inutile de dépenser des fortunes avec les services télématiques (de 5,57 à 9 F la minute...). Une seule adresse internet : www.societe.com. Service clair, rapide et complet. www.societe.com
  • Pourquoi pianoter sur minitel pour retrouver un correspondant à partir de son numéro de téléphone (genre 3615 annu ou 3617 quidonc) ? Vous trouvez l'identique sur l'internet pour le prix de l'Internet : Infobel et aussi CTQui.
  • Sans oublier l'indispensable annuaire de France-Télécom, j'ai nommé les pages jaunes !
  • Dans la même veine, Gérald m'a donné cette url : www.infobel.fr pour trouver quelqu'un n'importe où en France...

Les listes de diffusion

Les lidies. Vous savez, les cases que vous remplissez afin de recevoir directement des nouvelles du propriétaire de la liste (la case que vous avez sûrement déjà remplie de votre adresse électronique sur la page éditoriale de ce site...). Eh bien ce sont des services gratuits mis à la disposition des webmestres de tout poil. J'en ai sélectionné deux pour le moment (pour la simple et bonne raison que je n'en connais pas d'autres :( aidez-moi !. Les voici :

  • PopList. Qualités : en français dans le texte, multiples possiblités, n'impose aucune publicité sur le site émetteur, configurations multiples. Défaut : un peu lent à réagir... mais ils se sont soignés depuis :). Polémique : l'hébergeur, Digiweb, a évincé le créateur de PopList...
  • WebMalin. Qualités : en français, très simple d'utilisation et surtout, très rapide d'accès. Défaut : sa simplicité qui ne permet pas encore de faire des envois directs par courriel et ses trop nombreux bogues (liste de discussion inopérante)... Attention, l'adresse a changé : Chtiwi.
  • ListBot. Qualités : rapide et simple d'utilisation. Défauts : en anglais, peu de possibilités, bandeau publicitaire (petit il est vrai) et, surtout, fait partie du giron de Micro$oft :-(
  • Free. Qualités : rapide, intuitif, convivial, très complet sur les paramétrages. Défaut : être un Freenaute... mais vu la quantité et qualité de services offerts, ce n'est pas un défaut !

Un navigateur pour Mac très séduisant

[ iCab ]Je n'ai pas pour habitude de faire de la pub pour des logiciels Macintosh, mais une fois n'est pas coutume, je ne saurais trop vous conseiller de télécharger ce navigateur exceptionnel. iCab, tel est son nom, permet de fureter sur l'Internet même et surtout si votre Macintosh est un peu léger du point de vue configuration :).
Mais le gros avantage de ce tout petit navigateur (3,7 Mo une fois tout décompacté !) c'est que non seulement il est très rapide, il sait faire du ftp, du mail... mais il décèle aussi les erreurs html (bien pour vérifier vos pages).
Restez ! Ce n'est pas tout ! Il commence à gérer JavaScript et Java (à suivre, donc) et, chose qu'il est le seul à faire, il sait faire la chasse aux bandeaux publicitaires qui polluent et ralentissent l'affichage des pages ! Rien que pour cela il faut l'installer sur votre Macintosh ! C'est un logiciel allemand en version freeware librement téléchargeable. De plus, il exerce une surveillance sur les mises à jour et vous avertit lors de la sortie de la nouvelle mouture, en vous signalant que la version que vous utilisez est périmée ;)


Si vous aussi vous connaissez des filons gratuits, merci de me les envoyer :
cesar@petitjournal.org

Remonter

Site réalisé sous Gnu-Linux en PHP mis en forme avec Quanta et mis en ligne grâce à gFTP sous la Mandrake 9.1