Le Petit Journal du Linuxien Novice
© 1999-2007 César Alexanian. Hébergé officiellement chez Linux-France. Serveur principal tournant sous GNU/Linux chez NFrance Conseil
À SUIVRE...
Aucun lien
STATS

[ Nedstat ]
Dernière mise à jour : vendredi 30 novembre 2007

Signatures aléatoires avec kmail 2.0

Suite à la lecture très intéressante de l'article paru dans Linux Magazine de janvier 2001 concernant les signatures aléatoires générées par Fortune, je vous propose une version simplifiée destinée à Kmail dans Kde2.

En effet, Kmail vous propose de choisir un fichier de signatures et de préciser si celui-ci est une application. Ce qui va grandement nous simplifier la tâche ! Nul besoin en effet de créer le script décrit dans la revue pour récupérer le texte en sortie de Fortune.

Je vous rappelle au passage que Fortune est un programme d'affichage aléatoire de textes en fonction d'une base de données pouvant contenir plusieurs centaines de phrases. Ainsi, à chaque appel de Fortune, vous aurez la joie de lire une phrase différente. Vous pouvez, bien entendu, créer vos propres bases de phrases...

Il vous faudra d'abord créer votre fichier de signatures comme décrit dans l'article. Chaque signature étant séparée par un signe de pourcentage (%). Pour moi, cela donne :

    Amitiés linuxiennes,

    César Alexanian, maître de toile du Petit Journal
    **************************************************************************
    ICQ IUN# 91840437 http://petitjournal.org
    **************************************************************************
    Participez à la campagne 0% de fautes ! Détails : http://zerofaute.free.fr
    **************************************************************************
    %
    Amitiés linuxiennes,

    César Alexanian, maître de toile du Petit Journal
    **************************************************************************
    ICQ IUN# 91840437 http://petitjournal.org
    **************************************************************************
    L'annuaire des sites linuxiens francophones c'est sur http://linux-doc.org
    **************************************************************************
    %
    Amitiés linuxiennes,

    César Alexanian, maître de toile du Petit Journal
    **************************************************************************
    ICQ IUN# 91840437 http://petitjournal.org
    **************************************************************************
    http://gaule.org http://zerofaute.free.fr http://coups-de-gueule.net
    **************************************************************************
    %
    Amitiés linuxiennes,

    César Alexanian, maître de toile du Petit Journal
    **************************************************************************
    ICQ IUN# 91840437 http://petitjournal.org
    **************************************************************************
    Gnu/Linux sur Mac, c'est sur http://linux-france.org/article/materiel/mac/
    **************************************************************************

J'ai ensuite enregistré le fichier dans mon répertoire personnel sous le nom évocateur de signatures. Ensuite, j'ai généré le fichier signatures.dat grâce à strfile comme indiqué sur le magazine, non sans avoir oublié de faire un su auparavant :

    # strfile signatures -o signatures.dat

Ce qui m'a donné le résultat escompté : nombre de références, tailles mini et maxi des phrases.

Ensuite, dans kmail, direction le menu Configuration => Configuration et dans identité (à vérifier), j'ai spécifié, pour le fichier Signature de l'identité considérée :

    /usr/games/fortune /home/cesar/signatures

Puis j'ai cliqué sur la case "Ce fichier est un programme". Et c'est fini ! Il ne reste plus qu'à appliquer les modifications et créer un nouveau message. A chaque nouveau message, vous constaterez que la signature est différente. A vous d'agrémenter votre fichier de signatures comme bon vous semble ! Il est à noter que la netiquette impose de ne pas dépasser les quatre lignes dans une signatures !

[ Retour ]

Remonter

Site réalisé sous Gnu-Linux en PHP mis en forme avec Quanta et mis en ligne grâce à gFTP sous la Mandrake 9.1