Le Petit Journal du Linuxien Novice
© 1999-2007 César Alexanian. Hébergé officiellement chez Linux-France. Serveur principal tournant sous GNU/Linux chez NFrance Conseil
À SUIVRE...
STATS

[ Nedstat ]
Dernière mise à jour : vendredi 30 novembre 2007

[ Page précédente ] | [ Sommaire ] | [ Page suivante ]

La Mandrake 8 Traktopel !

(Le premier qui rira...)

Jeudi 19 avril 2001.

Ça y est, elle est arrivée ! L'annonce officielle a eu lieu à 15 heures ce jour. La nouvelle version de notre distribution favorite apporte son lot (peu négligeable) de nouveautés.
Allons-y pour un petit descriptif non exhaustif :

  • Kernel 2.4.3
    apportant le support des ports USB et FireWire, le LVM (logical volume manager), ATA 100 pour les principales améliorations...
  • KDE 2.1.1 (Kmail de mieux en mieux, Konqueror - une merveille - et Koffice...)
  • Gnome 1.4 (avec Nautilus 1.03, Evolution 0.9, AbiWord...)
  • En tout, ce sont onze gestionnaires de fenêtres qui sont disponibles.
  • XFree86 4.0.3 (L'anti-aliasing est désormais supporté par la Mandrake 8)
  • Centre de contrôle Mandrake (amélioration notable de DrakeConf)
  • Des dizaines de jeux...
  • Pour télécharger :ftp://ftp.free.fr/mirrors/ftp.mandrake-linux.com/Mandrake/iso/

Je n'ai pas encore eu ma galette (demain si tout va bien), alors il faudra patienter pour mes premières impressions. Cependant, les premiers échos que j'ai pu avoir de personnes ayant installé la RC1 sont plus qu'élogieux. Il ne vous reste plus qu'à faire chauffer les serveurs ftp si vous avez la ligne qui va bien... Pour de plus amples renseignements : Mandrake 8, le site. Une fois installée, je crois qu'elle va nous réserver plein de (bonnes) surprises ! Rendez-vous dès lundi pour les premiers tests.

Et voici les précieux renseignements fournis par Gérald... Si vous avez la ligne bien burnée qu'il faut, voici les liens pour télécharger la Pelleteuse (en ligne depuis hier) :

Concernant Java, Gérald nous conseille d'installer jdk-sun-1.2.2-3mdk.i586.rpm (17,2 Mo) et inscrire /usr/java/ pour l'emplacement de l'exécutable java dans la configuration de Konqueror. (Pour ma part, j'avais installé kaffe...)

Vendredi 20 avril 2001.

Je devais aller ce soir-là chez Mandrake chercher mes précieuses galettes. Las. Sylvie, la maman de Rebecca, s'est éteinte cet après-midi là. Elle avait 56 ans. Cette saloperie de cancer l'a eue. Il n'y a rien à ajouter. Je lui dédie tout ce site. Sans elle, Rebecca n'aurait jamais vu le jour et, par conséquent, le Petit Journal n'aurait jamais existé. Je remercie tous ceux qui nous ont témoigné leur sympathie lors de cette douloureuse épreuve que seul le temps permettra d'apaiser.

Lundi 30 avril 2001.

Ma semaine, passée entre démarches et repos à cause d'un lumbago qui m'est tombé dessus samedi 21, a tout de même été fructueuse. Alix (webmestre de Mandrake), que je remercie encore une fois, m'a fait parvenir mes galettes Mandrake 8.0 que j'ai ainsi pu installer et tester. Premières impressions : c'est beau. C'est très beau. Rapide, fluide, professionnel... Bref, la Mandrake s'améliore au fil du temps, et on est loin du cafouillage de la version 7.2. Quelques premiers conseils :

  • Pour profiter des deux cédéroms, il faut choisir l'installation en mode Expert et non recommandée.
  • Faire une installation complète et non une mise à jour, car le nouveau noyau est totalement différent du précédent.
  • Profitez de cette nouvelle installation pour passer à ReiserFS...

Si vous n'avez pas de ligne permettant le téléchargement de ces deux cédéroms, patientez donc un petit peu : vous l'aurez très prochainement en kiosque... Un nouveau magazine de la société Diamond Edition (Linux Magazine), Linux Mirror, à paraître aux alentours du 10 mai, vous la proposera pour 39 F et, comme abondance de bien ne nuit pas, un hors série de Planète Linux devrait arriver ces jours-ci avec nos deux galettes à l'intérieur. Voilà pour ce premier état des lieux...
Concernant les fournisseurs d'accès, beaucoup de changements en ce moment... Wordonline répond aux abonnés absents (voir la fiche à ce sujet...) et Diligo joue les filles de l'air. Voici le courrier de Willi à ce propos :

    Catastrophe (encore !)
    Au moment où je m'apprête à t'envoyer la configuration correcte de Diligo, je me trouve soudain dans l'impossibilité de me connecter chez Diligo... La raison ne vient pas de Linux, mais bien de Diligo cette fois-ci : mon compte est bloqué !
    Bien sûr, impossible de joindre Diligo par téléphone puisque tout le monde téléphone pour savoir pourquoi son compte est bloqué... La raison (officieuse) est que Diligo est en liquidation. Il était (officieusement) en redressement judiciaire depuis quelque temps.
    Pour l'heure, aucune explication de ce FAI de m..., godverdekke ! Une bonne nouvelle quand même : Free propose un forfait 50 heures pour 98 F par mois sans restriction de chargement et de durée (jusqu'en septembre) (http://www.freetelecom.com).
    A suivre...
    P.S. : C'est quand même curieux que chaque fois que je m'engage chez un FAI, il disparaît au bout de quelques mois (voir Onetelnet). Dois-je m'inscrire chez Free Télécom ?

Dernière petite chose, Dominique Rossi m'a fait part de ses déboires lors de l'installation de la distribution e-Smith qui lui a scratché tous ses disques durs. Alors, si vous souhaitez l'essayer, soyez très très prudents !

Mercredi 2 mai 2001.

Comme vous le savez déjà, j'ai été remercié pour mes bons et loyaux services après dix ans de présence...Me voilà maintenant au seuil d'une nouvelle carrière...
Bref, je vais voir venir... En attendant, je voudrais vous faire part d'un bogue plutôt gênant de notre belle Mandrake 8 : l'affichage des caractères est catastrophique, que ce soit sous Konqueror, StarOffice ou Quanta....Curieusement, ce problème n'affecte ni Mozilla, ni Netscape... Dès que j'en sais plus, je vous en parlerai...

Jeudi 3 mai 2001.

Concernant le bogue d'affichage, c'est entre les mains de MandrakeSoft... Il n'y a plus qu'à attendre ! Sinon, aujourd'hui, je suis allé voir l'inspection du travail et j'ai pris rendez-vous avec mon avocat... Autrement, voici ce que m'a envoyé Gabriel Giordano, un lecteur du Petit Journal : J'ai fait un rêve... quand je me connecte à ma console, l'écran n'est pas encombré de tout un tas de choses dont je ne me sers jamais..Je peux avec une souris monoclic accéder aux mondes windows, unix, autres,.je peux utiliser un éditeur, un tableur, qui comprend tout ce qui est éditable, tablable et je ne sais pas que c'est le monde windows, linux, ou autre et ça peut de toute façon communiquer avec tous ces mondes... Et si je suis curieux, avec un simple clic, je peux m'enfoncer dans les arcanes de ces choses que je vois sur l'écran et qui me disent, voilà ce que c'est, comment ça marche. Et bien d'autres choses encore. Mais je rêve.

Lundi 28 mai 2001.

Bon, c'est vrai, il y a longtemps que je ne vous ai pas donné de nouvelles de ma linuxette. Il faut dire que ces derniers temps ont été très mouvementés. Entre les préparatifs pour toutes les activités de la Gaule et mes déboires récents concernant mon licenciement, plus la rédaction de plusieurs articles à paraître le mois prochain, je n'ai pas eu énormément de temps à consacrer au Petit Journal.
Alors, je vais faire un pretit résumé des dernières évolutions. Première chose plutôt agréable, depuis l'installation de la Mandrake 8.0, j'ai eu la joie de pouvoir enfin jouer à des jeux tels que Gltron, Chromium entre autres. Par contre, Tuxracer ne veut toujours pas tourner sur ma (pauvre) configuration.
Le problème des caractères bouffés a été en partie résolu avec la suppression du paquetage Abiword. En outre, j'ai reçu aussi cette astuce de la part de Raphaël O'Doard qui explore d'autres pistes :

    J'ai trouvé (grâce à mandrakeforum) une solution au problème des caractères de la Mdk 8.0. Il semble en fait que X aie tendance à "scaler" des polices "inscalables", donc il faut lui dire d'arrêter : pour cela, j'ai édité le fichier /etc/X11/fs/config et j'ai ajouté ':unscaled' à la fin de chaque ligne qui n'en avait pas. En d'autres termes, j'avais :
    /usr/X11R6/lib/X11/fonts/Type1,
    et j'ai remplacé par :
    /usr/X11R6/lib/X11/fonts/Type1:unscaled,
    (attention à la virgule !)
    Et depuis, tout va beaucoup mieux et mes yeux fatigués me remercient...
    En espérant avoir été utile, @peluche!

Je crois que cela va en rassurer plus d'un ! Merci encore à Raphaël.
Pour ceux que la programmation en C++ tente (et je sais qu'il y en a), Christian Casteyde vient de mettre en ligne la dernière version de son cours. Je vous invite à la télécharger très rapidement ! De même que son cours Yagil...
Dans la même veine, si vous ne l'avez pas encore fait, allez donc lire le Guide du pingouin migrateur de mon ami Alex !

Et voici un petit poème pour la route (mille excuse à son auteur, j'ai beau parcourir mes courriels de long en large, je n'arrive pas à le retrouver... qu'il m'écrive pour que je le cite) :

    N'abandonne jamais
    Si tu perds, malgré tes efforts,
    De pleurer tu aurais tort,
    Le beau et le bien valent la peine
    Que l'on se donne beaucoup de peine.

    Si tu réussis sans efforts,
    Qui t'estime plus encor ?
    Mais si tu gagnes ayant perdu,
    Voilà qui vaut beaucoup plus.

Dernière chose... N'arrivant plus à graver avec XCDroast ou Eroaster, j'ai installé Gcombust qui, lui, fonctionne très bien.

Ah, encore un truc avant de vous laisser au soleil : FreeTelecom est une horreur. Je n'arrive jamais à me connecter au-delà de 31200 k/s et trois fois sur quatre, le DNS ne répond pas. Avez-vous vous aussi ce genre de problème ? Je pense que oui car ils ne répondent ni aux courriels, ni au téléphone...

Vendredi 1er juin 2001.

Bon. J'ai eu confirmation, le problème d'affichage des caractères provient bien d'Abiword qui installe des polices abîmées par-dessus celles du système. Donc, pour le moment, retirez Abiword afin de récupérer un affichage correct. Autre confirmation, XCDroast ne supporte pas la nouvelle version de cdrecord. Donc, il ne fonctionne pas. C'est pourquoi on ne le trouve plus dans les paquetages de la Mandrake 8.0. Gcombust par contre fonctionne très bien.
Dernier point, FreeTelecom fait très mauvais ménage avec Bastille-Firewall. Depuis que j'ai désactivé ce dernier, je me reconnecte à FreeTelecom sans souci (bien que la vitesse de connexion ne dépasse pratiquement jamais 40000 k/s...)... par contre, toujours aucune réponse de la part de FreeTelecom =:(. Voilà les nouvelles pour aujourd'hui ! Pour ma part, je retourne à Cerny demain (voir à ce sujet http://gaule.org).

Mardi 5 juin 2001.

Voici quelques nouvelles en vrac... Mistervince m'a signalé qu'une nouvelle version de Xcdroast était disponible (0.98-7mdk)... Je l'ai installée... mais elle ne reconnaît toujours pas mon lecteur de cédéroms. Bref, si vous voulez y jeter un coup d'oeil, on la trouve facilement sur http://www.rpmfind.net. Pour les fondu de Loft Story, il m'a donné ce lien : il existe sur internet un fichier qui permet de jouer à Loft Story sur son ordinateur (via le jeu The Sims). Voici l'adresse : Simswebsite. Donc, pour tous ceux qui sont fans de Loft Story et qui possèdent le jeu The sims, voici le moyen de créer sa version du jeu télé.
A part ça, je vous signale la sortie de trois articles que j'ai rédigés ce mois-ci : A la découverte du Mandrake control center dans Linux Loader, Découverte et prise en main de XPLNS et Découverte du centre de contrôle de Kde dans Linux Mirror. Bonne lecture ! Pour les impatients de la suite de la saga StarOffice, rassurez-vous : j'y travaille...
Jean-Michel Oltra, mon berger linuxien préféré, m'a fait parvenir un papier sur la compilation de PHP. Je la mets en forme et vous la livrerai dans la semaine.
FlightGear est une merveille. Nous l'avons fait tourner sur notre stand lors des Ailes de l'Essonne à Cerny (ce week-end) et, bien qu'il soit en développement, il est parfaitement jouable et propose beaucoup de choses. Machine musclée et carte vidéo 3D indispensables.
Claude le râleur, l'un de mes correspondants réguliers, me fait part de ses joies avec le PowerPack Mandrake 8.0 (une merveille il est vrai) et... de la phrase assassine que l'on a lue récemment où Microsoft considère que le mouvement des logiciels libres est un cancer (qu'ils en crèvent, alors...). Voici donc le texte diffamant et le lien pour lire la suite.

    Ballmer sat down with Chicago Sun-Times reporter Dave Newbart to discuss the local tech economy, Microsoft's dominance in the market, the federal antitrust case, Microsoft's new licensing requirements and the open-sourcemovement (in effect, free software on the Web, which he called a ''cancer'').
    ...Read more... ->
    http://www.suntimes.com/output/tech/cst-fin-micro01.html
Lundi 18 juin 2001.

Après cette petite absence de quelques jours (j'avais mille choses à faire...), me voici de nouveau actif. Mon problème avec FreeTelecom s'est résolu par l'inscription des DNS dans kppp alors que la documentation disait d'utiliser les DNS automatiques... Depuis que j'ai mis les DNS de Free, je n'ai plus de problème de connexion.

Autrement, je vous invite à lire l'installation de MySQL, PHP et Apache de notre ami Jean-Michel Oltra. Après ça, si vous n'y arrivez toujours pas...

J'ai aussi rédigé une page de dépannage pour l'utilisation des Touches magiques qui permettent de faire certaines opérations même lorsque le système paraît complètement bloqué. A lire d'urgence et à imprimer !

Vous avez un Athlon ? Ce site vous en dira beaucoup et même plus... Merci à Malik !

Vendredi 29 juin 2001.

Vous aviez des problèmes pour lire les Flash sous Konqueror ? C'est fini. Je vous donne la solution qu'a trouvée Willi :

    Eh ben moi je lis les flahs avec Konqueroreu...
    Ze solution :
    Tu mets le disque d'installation n° 2 dans le lecteur de cédérom.
    Tu installes le rpm kdebase-nsplugins.
    Tu ouvres Konqueror et tu cliques sur Configurer Konqueror (miracle, ça s'ouvre sans erreur) et tu aperçois tout en bas une nouvelle icône « Plugins Netscape », que tu ouvres.
    Tu cliques sur « Chercher les nouveaux modules externes ».
    Puis tu ouvres une page qui va bien (par exemple Zerofaute) et là, roulements de tambour...
    Qu'est-ce qu'on dit ?

Et voilà...

Vendredi 6 juillet 2001.

Je l'ai fait... je n'ai pas pu résister. J'ai installé Kde 2.2 alpha2 fourni dans le dernier Planète... Pour l'installation, un désormais traditionnel :

    rpm -Uvh --force --nodeps *.rpm && rpm --rebuilddb && update-menus -v

et tout s'installe à la suite. Et, bien évidemment, les problèmes ont commencé au redémarrage. Mais pourquoi a-t-il fallu que je cède aux sirènes des nouvelles versions ? Bref, à la connexion suivante, plus moyen d'avoir le login graphique. Et lorsque je me connectais sous mon identité, le serveur X plantait. Autrement, sous root ou sous le compte de Rebecca, startx fonctionnait. Bon. J'éteins la machine et je passe à autre chose. C'était mercredi. Hier soir, jeudi, je me décide à réinstaller ma Mandrake en mise à jour. Tout se passe bien, je retire le dernier cédérom et la machine reboote. Connexion... et tac, le login graphique n'apparaît toujours pas. Ligne de commande. Login sous mon identité... rien. Toujours pareil. Je suis difficile à décourager. Je renomme mon /home/cesar en /home/old_cesar et recrée le /home/cesar en revalidant le compte. Je reboote... toujours pas de connexion graphique. Cependant, en lançant startx sous mon login, j'ai enfin la joie de voir Kde se lancer !
Bon, un copier-coller entre mon ancien répertoire et mon nouveau du dossier ~/Mail, des fichiers de configuration ~/.kde/share/config/kppprc pour les connexions internet, ~/.kde/share/config/kmailrc pour mes identités et comptes sous Kmail, ~/.kde/share/apps/abbrowser pour mon carnet d'adresses et quelques dossiers comportant mes documents et roule ma poule ! Je récupère mes principales caractéristiques et peux enfin découvrir les nouveautés de cette mouture. Eh bien, mis à part la connexion graphique qui a disparu, c'est fantastique. Allez, en vrac : bureau plus léger et plus rapide, connexions décuplées, kmail ne bloque plus lors des envois et réceptions et relève les boîtes à la vitesse grand V. On peut créer des règles de filtrage à la volée d'un simple clic droit sur un message, Konqueror a vu sa vitesse aussi accrue, de nouveaux menus sont apparus (dont un lien sur Babelfish entre autres). Bref, plein de petites choses qui font plaisir. Chose intelligente, par exemple, si vous ouvrez plusieurs fenêtres sous Konqueror, vous n'aurez plus autant de tâches dans la barre éponyme mais une seule, et si vous cliquez dessus, vous aurez alors un menu déroulant vous donnant le nom de chacune des fenêtres ouvertes ! Lorsque les noms des tâches sont longs, leur affichage se fait en dégradé vers la droite jusqu'à leur disparition. Amusant... Et, si, chose très importante : les polices s'affichent enfin correctement ! Que ce soit sous Konqueror, StarOffice ou Quanta ! De nouveaux éléments sont apparus dans le menu Bureautique, notamment de nouveaux modules de Koffice. Je pense donc que la version finale de Kde 2.2 sera incontournable ! Donc, si vous aimez les risques, n'hésitez pas à l'installer, tout en sachant que vous perdrez votre connexion graphique (je ne suis pas le seul dans ce cas) et pourriez avoir des problèmes avec votre répertoire utilisateur... Dernière chose, lorsque l'on lance une application, on voit l'icône de celle-ci s'ajouter au curseur de la souris et s'animer... Voilà, je vous laisse donc découvrir cette mouture durant les quinze jours qui viennent car, je vous le rappelle, je m'envole demain pour Boston... @ peluche !

Jeudi 19 juillet 2001.

Eh oui, me voilà de retour... Finalement, le stage n'aura duré que six jours au lieu de huit... nous avons été de particulièrement bons élèves, selon les Américains ! Nous étions quatre au départ, puis seuls deux sont restés, les deux autres étant partis plus tôt... A part ça, j'étais donc à Nashua, New Hampshire, au nord de Boston. La ville où se déroulait le stage s'appelle Hudson, juste à l'est de Nashua. L'entreprise, elle, se nomme Presstek. On y fabrique des presses pour l'imprimerie et, ce que l'on a étudié, des CtP (computer to plate), qui sont des appareils destinés à créer directement les plaques destinées aux presses à partir d'un Mac ou d'un PC (impression directe des plaques). Ceux du métier comprendront. De ce fait, me voilà donc devenu le technicien exclusif Presstek pour la France... grande responsabilité !
Lorsque je suis arrivé à l'aéroport de Logan, Boston, une limo m'y attendait. Une petite limousine, une Lincoln. Après 1 h 30 pour parcourir les 60 km qui nous mènent à Nashua, découverte de l'hôtel... Puis dodo ! Le dimanche pluvieux, je l'ai passé à dormir. Il y a six heures de décalage horaire. Lorsqu'il est midi à Nashua, il est déjà 18 heures à Paris.
Le coin de Nashua, donc, est ce qu'il convient d'appeler une ville dortoir... Pas grand chose à y faire. L'hôtel, le Holiday Inn Crowne Plaza, est très beau, les chambres sont agréables et bien aménagées. Piscine, jacuzzi et sauna dans l'établissement. Au dehors, un centre commercial, quelques restaurants et un bowling. Puis la route. Et la forêt. Et c'est tout ! Si tu n'as pas de voiture, pas de salut. Tu es condamné à rester à l'hôtel. Bref, pas terrible. Leur bouffe et leur café sont immondes. Mais bon, je me suis reposé, au moins... Question bouffe, il y a un restaurant nommé le Grand Buffet, tenu par des Chinois : You Eat All You Can. Et ce, pour un prix allant de 7.90 $ à 12.90 $ selon le moment de la semaine. Plus d'une centaine de plats chinois, italiens, japonais en libre service, que du frais et du bon. Le seul endroit où nous avons pu manger sans risque ! Sinon, il faut savoir que les prix annoncés dans les restaus ne comprennent ni les taxes, ni le service - tips - qu'il convient d'ajouter et qui correspond à peu près à 15 % du prix. Bref, pour un prix à 13 $, il faut y ajouter, la boisson, les taxes et le service ce qui mène la chose à près de 20 $... Et c'est le prix moyen d'un repas qui n'a rien de forcément sensationnel... Le bowling est plus attractif : 2.5 $ pour une partie. Mais là, surprise, en Nouvelle-Angleterre, on y joue une forme de bowling différente : dix quilles et les boules sont toutes petites ! On les lance trois fois.
Autrement, les paysages sont très sauvages, beaucoup de forêts, des lacs immenses et des maisons tout en bois. Les Américains sont très accueillants cependant. Une chose curieuse sont les autoroutes. Très larges (deux fois trois voies), emplies de grosses voitures (presque tout le monde a un pick-up) qui roulent tout doucement ! La vitesse y est limitée à 65 mph voire 55 par endroits. Et ils ne dépassent pas la limite ! Soit un maxi de 100 km/h... Très étonnant. Par contre, ils se défoulent sur les lacs avec leurs hors-bord suralimentés... On a fait un tour durant deux heures avec la fille qui nous faisait le cours et son mari. Pointes à 80 mph sur l'eau. Impressionnant.
L'hôtel offrait la connexion haute vitesse pour l'Internet... malheureusement, je n'avais pas de portable... Et, de toute façon, c'était hors de prix : 9.99 $ pour la journée.
Sinon, j'ai ramené un DVD (Midnight Express) que j'ai trouvé pour 9.99 $ ! Soit à peu près 70 F, donné quoi. Et, après avoir dézoné mon DVD-511, j'ai pu apprécier mon film préféré en numérique. Les DVD récents sont vendus aux alentours des 14.99 $, soit beaucoup moins chers qu'en France. D'autant plus que le New Hampshire est détaxé. Ce qui nous fait faire de bonnes affaires. De même, j'ai acheté The Dark Side of the Moon des Pink Floyd pour 12.99 $.
Bref, la semaine, c'était le stage, puis, rentrés à 17 h à l'hôtel, deux heures de piscine pour se détendre, puis restau (généralement au Grand Buffet sus-cité) et, enfin, deux ou trois parties de bowling. Rien de très excitant. Le samedi nous a permis de découvrir, avec Nancy, notre Training Coordinator, Portsmouth, la côte et une Reggae Party américaine (où on s'est fait littéralement chier : la musique sortait de disques et les gens passaient leur temps à boire et à discuter...). Puis balade sur le lac en hors-bord. Le soir, barbecue chez Nancy et son mari Roger chez qui nous avons bu quelques bières dans leur bar en sous-sol nommé Bloody Goose à cause d'une statue d'oie qu'ils ont cassée et qui se retrouve sans tête... Un endroit charmant et pittoresque, avec bière à la pression, décor de pub et un vrai billard ! Maison typique en bois, sur deux étages, grand garage pour y garer leurs voitures (une Isuzu 4x4 et le Ranger Rover). Intérieur pas très grand mais très cosy, tendance anglaise (Roger est anglais). Petit jardin mais au milieu de la forêt, donc très nature.
Durant mon séjour, le temps a été plutôt agréable : soleil et douceur presque tous les jours, avec des températures allant de 24 à 30 °C. Depuis que je suis rentré, ça change... Grisaille et flotte et températures dignes d'une fin d'automne...
A part ça, je viens d'acheter le hors série de Login avec les mises à jour pour la Mandrake 8.0... Je l'installe de ce pas et vous raconterai !

Lundi 17 septembre 2001.

Allez, en vrac, je vous fournis tous les derniers développements du Petit Journal. J'ai fait récemment l'acquisition d'un portable Packard Bell Easyone DC, équipé d'un processeur AMD Duron 700, 128 Mo de RAM, disque dur de 20 Go, lecteur de DVD, écran TFT 13,3 pouces et... winmodem Lucent. J'y ai bien évidemment installé avec succès la Mandrake 8.0 dessus et tout a été parfaitement reconnu et installé... sauf le winmodem comme vous pouviez vous y attendre. Lors de l'installation, le système m'a conseillé de me rendre sur http://linmodems.org ce que j'ai fait immédiatement et j'y ai découvert avec plaisir que les pilotes pour ces modems-là avaient été développés. J'ai donc téléchargé le paquetage RPM pour la Mandrake et les sources en tarball... Malheureusement, le paquetage est à destination du noyau 2.4.7 et la Mandrake 8.0 mise à jour avec MandrakeFreq n'a que le 2.4.5... Je vais donc devoir patienter la sortie de la 8.1 qui ne devrait pas tarder... Mais bon, j'ai déjà un gros bout de piste !
Ensuite, vous savez sûrement qu'a eu lieu, ce week-end, à Chamarande, la Fête des associations de l'Essonne et que la Gaule, dont je suis l'empereur (vous me suivez ?), était partenaire en y organisant la première Foire au logiciel libre. Non content d'avoir fait le plein de visiteurs, de nouveaux adhérents et de curiosités de toute sorte, j'ai eu l'immense plaisir de rencontrer pour la première fois de visu Bernard Lang, professeur à l'Inria et membre très actif de l'Aful, le docteur Gérard Delafond, auteur du maintenant incontournable Guide de Survie sous Linux, et Alexandre Aupetit, le maître de toile du site maintenant prépondérant Home/Alex. Dernière chose avant de refermer la page pour aujourd'hui, je vous rappelle qu'est officiellement né en ce mois de septembre le Babillard du Petit Journal, forum créé de toute pièce par mon ami Willi! Abusez-en ! Bref, je n'ai pas beaucoup écrit dans le Petit Journal ces derniers temps et je vous prie de m'en excuser... mais, comme vous le constatez, je n'ai pas été pour autant inactif côté Linux !

Remonter

Site réalisé sous Gnu-Linux en PHP mis en forme avec Quanta et mis en ligne grâce à gFTP sous la Mandrake 9.1