Comment effacer

Démarrez vim et ouvrez un fichier. Vous savez déjà saisir du texte. Voyons maintenant comment en effacer. Certes, vous pouvez entrer dans le mode saisie, et appuyer sur la touche « retour arrière » plusieurs fois d'affilée. Ce n'est guère pratique pour supprimer plus de quelques lignes. Heureusement, il existe d'autres solutions.

Vous pouvez d'une part utiliser des commandes spécifiques : pour effacer un (ou plusieurs, grâce à un préfixe multiplicateur) caractères après le curseur, tapez x ; pour effacer dans l'autre sens, tapez X. Pour agir sur une plus grande zone de texte, vous pouvez utiliser la commande d, qui efface tout entre la position courante du curseur et celle où l'envoie la commande de déplacement qui la suit. Ainsi dG efface tout le texte à partir de la position du curseur, d2j efface la ligne courante et les deux suivantes. d se combine avec toutes les commandes de déplacement. On peut aussi utiliser dd pour effacer la ligne courante, et affecter un préfixe multiplicateur à dd.

D'autre part, vous pouvez utiliser le mode visuel pour sélectionner la zone de texte sur laquelle vous voulez agir. Pour entrer en mode visuel, positionnez le curseur au début du texte à sélectionner, puis tapez v (depuis le mode commande). Il vous suffit ensuite de déplacer le curseur ; tout le texte entre le point de départ du mode visuel et l'arrivée est sélectionné ; il apparaît en inversion video. Il vous suffit alors d'appuyer sur d pour la détruire. Vous pouvez aussi sélectionner directement à la souris la zone de texte à effacer.

Maintenant que vous savez effacer, vous allez sûrement trop effacer, et le regretter par la suite. Heureusement, VIM peut annuler les derniers changements. Si vous êtes en mode graphique, vous devriez disposer des menus par défaut, et dans Edit se trouvent les commandes Undo et Redo. Ce sont des raccourcis pour les commandes clavier u et <C--R> respectivement. La première permet d'annuler le dernier changement, la seconde de le refaire. Au clavier, il est possible de préfixer ces deux commandes d'un multiplicateur. On peut aussi les répéter plusieurs fois, jusqu'à revenir à l'état initial du texte.

De plus, lorsque vous supprimez plus d'une ligne du texte, il n'est pas complètement perdu, mais stocké dans un tampon d'effacement, appelé 1. Si vous continuez à effacer, le contenu du tampon 1 passe dans le tampon 2, pour laisser la place à ce que vous venez d'effacer. Il y a 9 tampons disponibles avant que le texte ne soit vraiment perdu.

Marc Simon
1999-01-23