[?]           [Docs]       [Photo]      [3D]       [Graphisme]      [Edition]      [Impression]      [Web]      [Galerie

Linux' infographie
@

 

Sketch, le dessin vectoriel sous Linux

Auteur : Yves Ceccone

Résumé

Sketch est un logiciel de dessin vectoriel, c'est à dire qu'il utilise pour représenter une forme, un cercle par exemple, une formule mathématique, alors qu'un logiciel comme Gimp, dit bitmap, utilisera des points (pixels). Les avantages du vectoriel par rapport au bitmap sont le poids des fichiers qui sera plus faible, et la possibilité d'agrandissements important sans différences de rendu (pixellisation) tels qu'on peut en avoir avec une image bitmap. On ne peut pas par contre réaliser une photo en mode vectoriel, mais il est possible d'intégrer dans Sketch des images bitmap (eps, jpg, gif, tiff ...) et d'importer et d'ouvrir d'autre format (xfig, illustrator, corel ...). J'ai pu sans difficultés ouvrir et modifier des dessins réaliser sur illustrator 6, sur Mac, et de l'illustrator 7, sur pc. Sketch sauvegarde également dans le format illustrator (.ai).
Cet article passe en revue les principaux outils de Sketch, détaille la réalisation du dessin d'une disquette, et explique quelques effets "spéciaux" digne des mastodontes du dessin vectoriel.
Cette doc est maintenue sur http://www.linux-france.org/article/appli/infographie

 


Sommaire :

 

Installation


Vous trouverez sur le site de Sketch les sources à compiler mais aussi le programme plus les librairies nécessaires en RPM (Je ne suis pas parvenu compiler le programme, et apparemment je ne suis pas le seul ;-)). La version utiliser dans cet article est la 0.6.2, avec une RedHat 6.0.




Outils principaux












































Palettes flottantes

Ces palettes apparaissent soit par des raccourcis clavier ou des commandes dans le menu, la plupart dans "Windows"




Remplir : Il est possible de remplir une forme avec un fond uni, un dégradé (linéaire ou circulaire) des hachures, un motif (fichier image), ou de ne rien y mettre.





Contour : Pour choisir la couleur du contour, son épaisseur et la finition des angles et des extrémités.





Alignement : Permet d'aligner un ou des objets par rapport à d'autres (par les bords, les sommets, le centre), à la page, ou une sélection.





"Dégradé de forme" : Permet après avoir sélectionné deux objets différents par la forme et la couleur de créer un "dégradé" allant de l'un à l'autre avec la possibilité de choisir le nombre d'étapes.





Courbes de Béziers : Ajouter un point, en enlever, couper un tracer, modifier une tangente ...





Sélecteur de police






Grille : Permet de modifier la grille.
Il est possible de magnétiser cette grille.






les calques : Les calques facilitent la création de dessins complexes, puisqu'on peut interdire l'écriture sur un calque, passer en mode tracé, changer un objet de calque, changer l'ordre des calques, ...
Depuis cette palette on contrôle aussi la grille et les guides.






Format de page





Polygones réguliers





Style : Permet de créer un style (couleur, épaisseur ...) et de pouvoir l'appliquer à plusieurs objets sans avoir à refaire le parcours avec les différents outils.




Sélecteur de couleur



Disquette



L'aspect crénelé des contours, notamment les parties circulaires est du à l'affichage écran, cet effet diminue lorsque l'on zoom, et disparaît à l'impression. Vous pouvez télécharger la disquette au format sketch ici, si cela peut vous aider.

Lorsqu'on ouvre Sketch, il crée un document vierge (en A4) par défaut.
Avec "F5" on ouvre la palette calque, et pour faire apparaître la grille il faut que l'oeil en face de "Grid" soit ouvert.
Modifiez le pas de la grille :





Le corps

Magnétisez la grille, puis tracez un carré d'environ la largeur de la page (en maintenant "ctrl appuyé") avec l'outil tracé rectangulaire, en commençant par un point de la grille et en finissant par un autre.
Après avoir zoomé sur l'angle en haut à gauche, avec l'outil édition cliquez sur le point dans l'angle et tirez vers l'intérieur pour arrondir les 4 coins en même temps :




Toujours dans le même angle mettez des repères à 5 unités des bords, un horizontal un vertical :



Verrouillez ensuite le calque "Guide Lines" (avec le cadenas)
Convertissez le tracé en courbes de Béziers par le menu Curves -> Convert to Curve
Ouvrez la palette Windows -> Curves Commands
Avec l'outil édition cliquez à une des intersections repère / tracé, un point doit apparaître. Cliquez maintenant dans la palette Curves Commande sur l'outil en haut à droite "Cut Curves".
Idem pour l'autre intersection
Ensuite Curves -> Split Béziers, qui va permettre de séparer les deux parties, de sélectionner (avec l'outil sélection) la partie dans l'angle et de la supprimer.
Il est possible de fermer le tracé, mais dans ce cas ce n'est pas utile.





Avec l'outil "Insert Nodes" (au centre de la palette Curves) rajoutez 3 points sur le tracé.




Avec l'outil édition il est possible de bouger ces points, et en vous aidant de la grille magnétique pour les traits horizontaux et verticaux, vous pouvez facilement obtenir le tracé que vous désirez.




... Le contour de la disquette est maintenant terminé ...

Ouvrez les palettes "Fill style" et "Line style"
Le contour de la disquette sélectionnée cliquez sur "None" dans la palette "Line style" pour supprimer toute épaisseur au contour.




Dans "Fill style" cliquez dans la première colonne sur le 3èm bouton (dégradé) puis sur le 3èm type de dégradé (circulaire), puis sur édit gradient (on peut accéder aussi au couleur du dégradé par les 2 boutons sous les types de dégradés).
Dans cette boite de dialogue on peut avec un clic droit soit modifier la couleur d'un point du dégradé soit rajouter un point, et bien sûr modifier la position de ces points.
Avec un dégradé circulaire, on peut choisir de décentrer le dégradé avec la souris (voir la croix sur la capture d'écran).
Une fois que vous avez créé votre dégradé, faite "Apply", bien sûr la forme à laquelle vous voulez appliquer ce dégradé doit être sélectionnée :




On peut maintenant verrouiller le calque "Corps" et en créer un autre avec l'icône en bas à droite de "Layers"
Ce calque sera destiné à la partie centrale de la disquette.
Par défaut un calque nouvellement créé se place au-dessus des autres, on peut modifier le niveau d'un calque avec les flèches en bas de la palette "Layers".



L'axe



Tracez un cercle au centre du corps (utilisez la boite "alignement" pour centrer) et remplissez-le de noir.
Dupliquez ce cercle et remplissez-le de gris très clair et passer le sous le premier en utilisant dans les icônes du menu l'outil "placé au dessous".
Pour donner un effet d'éclairage venant de la gauche, il faut faire dépasser ce cercle clair sur la droite en le déformant un peu, en tirant sur les petits carrés qui l'entourent lorsqu'il est sélectionné.





Dupliquez à nouveau le cercle noir puis diminuez sa taille en utilisant la souris et avec la touche "ctrl" enfoncée (pour ne pas le déformer).
Remplissez le avec un dégradé linéaire allant d'un gris clair à un foncé, dupliquez le et placez le dessous rempli de blanc, et décalé/déformé sur la gauche.





Pour les deux petites découpes utilisez des rectangles à coin arrondis (même méthode que le corps), remplissez l'un de noir, l'autre d'un dégradé, et ajoutez les reflets qui donne le volume.


Partie coulissante
On peut éventuellement créer un nouveau calque pour cette partie ...




La partie métallique coulissante est constituée par un rectangle à coins arrondis en bas seulement, obtenu en découpant le tracé en haut, comme on l'a vu plus haut avec l'outil "Cut curve" de la palette Curve.
Pour obtenir un effet métallique remplissez l'objet avec un dégradé circulaire gris clair/foncé en décalant le centre du dégradé sur la gauche.





Pour obtenir l'effet de découpe dans la pièce coulissante il faut utiliser le même gris que celui du corps pour remplir les rectangles sur cette pièce.
Et bien sûr ajouter un "filet de lumière" en dupliquant ces éléments, en les plaçant sous l'original après les avoir remplis de gris clair / blanc.





Faites une copie de la partie coulissante que vous déformerez pour créer la partie "creuse" et son effet de lumière, puis la rainure avec un rectangle noir.




Les autres éléments sont constitués de demi-cercles, de cercles déformés et de rectangles aux coins arrondis.
Un demi-cercle s'obtient facilement en sélectionnant un cercle avec le mode édition et en modifiant la position du seul point qui apparaît alors.



Bas et le texte



Même méthode pour les autres éléments, rectangles, cercles ...
Pour le texte, cliquez avec l'outil texte là où vous voulez le placer, dans la palette texte choisissez la police, le corps, et la couleur. La forme qui entoure le texte est un rectangle à coins arrondis.
Le texte vertical sur le coté droit est fait en allant dans le menu edit -> create -> LCD text : Il faut entrer le texte le corps faire "Apply", on a toujours la possibilité de modifier la taille, la couleur ..., et pour le faire pivoter à 90°, cliquez 2 fois sur l'objet, apparaissent alors des flèches qui permettent la rotation. On utilisera ici les flèches dans les angles, les autres servant à déformer un objet.




Couchant



Une contribution de André Pascual. On voit bien la structure du dessin dans la palette calque.



Effet de volume / Blend



Cet effet est réalisé avec l'outil blend (effect -> blend) que je traduirais par "dégradé de forme" (ref à illustrator).
Principe : on voit bien sur la vue de droite que le carré se transforme en cercle par étape et que sa couleur aussi est modifiée suivant ces étapes.




Il faut donc sélectionner deux objets, puis dans la boite de dialogue "blend" choisir le nombre d'étapes pour le "mélange". Plus le nombre d'étape est grand et plus on aura un effet doux et modelé. On peut ainsi réaliser avec 200 étapes un semblant de sphère avec un grand cercle de couleur et un très petit cercle blanc par dessus.
Pour l'exemple ci-dessus j'ai utilisé 3 effets "blend" superposés (6 objets 2 par 2). Blend ne fonctionne qu'avec 2 objets, et un effet ne peut plus se combiner avec un autre ou un objet. Mais il est possible de le modifier en sélectionnant certaines parties, pour en changer l'échelle ou la couleur.



Texte suivant un chemin



Pour cet effet il suffit de sélectionner un tracé et un texte et de faire dans le menu Effects -> create path text.
Automatiquement le texte suivra le tracé quelle que soit sa forme.




Texte vectorisé



Vectoriser un texte (ici un "y" dans la police symbol) consiste à le transformer en objet, donc en tracé vectoriel éditable et modifiable par traction des points et à l'aide de la boite de dialogue "Curves".
Pour cela il faut, une fois le texte sélectionner faire dans le menu Curve -> Convert to Curves, et ensuite pour qu'il soit éditable il faut dégrouper avec Arrange -> Ungroup.
Cela peut être utile si on doit fournir un dessin à quelqu'un qui n'a pas la police utilisée sur sa machine, on vectorise le texte, cette personne pourra ouvrir le dessin sans problèmes.
Pour pouvoir vectoriser une police, il faut que Sketch ait reconnu le fichier police .pfb correspondant, pour cela j'ai mis ces fichiers dans le répertoire /usr/lib/sketch-0.6.2/Ressources/Fontmetrics
.



Importation / Masque



Par le menu Edit -> Create -> Load image (ou la toute dernière icône à droite dans le menu), on peut donc importer une image bitmap.
Il est possible de redimentionner l'image.





Par le menu File -> Insert Document, on peut insérer dans la composition un fichier Sketch, Corel, Svg, ... ou illustrator comme c'est le cas dans cet exemple.




Ce "recadrage" a été créé par le menu Effects -> Create Mask Group après avoir défini le cadre par un rectangle qui doit se trouver au premier plan, et avoir sélectionner ce cadre ainsi que tous les éléments que l'on veut dans le cadre.




A Suivre

On compare souvent Gimp à photoshop (il tient facilement la comparaison), et je ne peux m'empêcher de penser que Sketch sera comme Gimp mais dans le domaine du vectoriel, qu'il fera jeux égal avec Illustrator, Freehand, ou Corel Draw... à suivre.

Vous pouvez m'écrire ici

Copyright : Yves Ceccone

haut de page Haut de page