16.10. Opérations Diverses sur les Fichiers

Emacs a des commandes pour exécuter d'autres opérations sur les fichiers. Toutes opérent sur un fichier ; elles n'acceptent pas de caractères génériques dans les noms de fichiers.

M-x view-file vous permet de parcourir ou lire un fichier par écrans successifs. Elle lit un nom de fichier en argument eu utilisant le mini-tampon. Après avoir chargé le fichier dans un tampon d'Emacs, view-file en affiche le début. Vous pouvez alors taper SPC pour le faire défiler en avant d'une fenêtre entière, ou DEL pour le faire défiler en arrière. Diverses autres commandes sont fournies pour vous déplacer dans le fichier, mais aucune pour le modifier ; tapez ? pour une liste de ces commandes. Elles sont pour la plupart les mêmes que les commandes de déplacement de curseur habituelles d'Emacs. Pour sortir de la visualisation, tapez q. Les commandes de visualisation sont définies par un mode majeur spécial appelé mode Visualisation.

Une commande similaire, M-x view-buffer, visualise un tampon déjà présent dans Emacs. Section 17.3.

M-x insert-file insére une copie du contenu du fichier spécifié au point dans le tampon courant, laissant le point à sa place avant le contenu inséré et plaçant la marque après le contenu.

M-x write-region est l'inverse de M-x insert-file ; elle copie le contenu de la région dans le fichier spécifié. M-x append-to-file ajoute le texte de la région à la fin du fichier spécifié. Section 11.9.

M-x delete-file supprime le fichier spécifié, comme la commande rm dans un shell. Si vous supprimez plusieurs fichiers d'un même répertoire, il peut être plus approprié d'utiliser Dired (Chapitre 30).

M-x rename-file lit deux noms de fichiers ancien et nouveau en utilisant le mini-tampon, puis renomme le fichier ancien en nouveau. Si un fichier appelé nouveau existe déjà, vous devez confirmer avec yes ou le fichier n'est pas renommé ; autrement le contenu du fichier appelé nouveau serait perdu. Si ancien et nouveau sont dans des systèmes de fichiers différents, le fichier ancien est copié puis supprimé.

La commande similaire M-x add-name-to-file est utilisée pour ajouter un nom à un fichier existant sans supprimer son ancien nom. Le nouveau nom doit rester sur le même système de fichiers que le nom du fichier.

M-x copy-file lit le fichier ancien et écrit un nouveau fichier appelé nouveau avec le même contenu. La confirmation est nécessaire si un fichier appelé nouveau existe déjà, car la copie a pour conséquence d'écraser l'ancien contenu du fichier nouveau.

M-x make-symbolic-link lit deux noms de fichiers cible et lien, puis crée un lien symbolique appelé lien et pointant vers cible. L'effet est que chaque future ouverture du fichier lien ouvrira le fichier appelé cible au moment où l'ouverture est faite, ou renverra une erreur si le nom cible n'est pas utilisé à ce moment-là. Cette commande ne développe pas l'argument cible, ce qui vous permet de spécifier un chemin relatif comme cible du lien.

Une confirmation est nécessaire lorsque vous créez le lien si lien est déjà utilisé. Notez que tous les systèmes ne supportent pas les liens symboliques.