Chapitre 17. Utiliser Plusieurs Tampons

Table des matières
17.1. Créer et Sélectionner des Tampons
17.2. Liste des Tampons Existants
17.3. Opérations Diverses sur les Tampons
17.4. Destruction de Tampons
17.5. Opérations sur Plusieurs Tampons
17.6. Tampons Indirects
17.7. Fonctionnalités de Confort et Personnalisation de la manipulation des
17.7.1. Rendre les Noms de Tampon Uniques
17.7.2. Naviguer Entre les Tampons en Utilisant des
17.7.3. Personnalisation des Menus de Tampons

Le texte que vous éditez sous Emacs réside dans un objet appelé un tampon. Chaque fois que vous visitez un fichier, un tampon est créé pour contenir le texte du fichier. Chaque fois que vous invoquez Dired, un tampon est créé pour contenir la liste du répertoire. Si vous envoyez un message avec C-x m, un tampon appelé *mail* est utilisé pour contenir le texte du message. Lorsque vous demandez la documentation d'une commande, elle appara^it dans un tampon appelé *Help*.

À tout moment, un et un seul tampon est sélectionné. Il esat aussi appelé le tampon courant. Nous disons fréquemment qu'une commande opère sur "le tampon", comme s'il n'y en avait qu'un seul ; mais cela veut réellement dire que la commande opère sur le tampon sélectionné (ce que font la plupart des commandes).

Lorsqu'Emacs a plusieurs fenêtres, chaque fenêtre affiche un certain tampon, mais à tout moment une seule fenêtre est sélectionnée et le tampon qu'elle contient est le tampon sélectionné. La ligne de mode de chaque fenêtre affiche le nom du tampon que la fenêtre affiche (Chapitre 18).

Chaque tampon a un nom, qui peut être de longueur quelconque, et vous pouvez sélectionner un tampon en donnant son nom. La plupart des tampons sont créés en visitant des fichiers, et leurs noms sont dérivés des noms des fichiers visités. Vous pouvez aussi créer un tampon vide en lui donnant le nom que vous désirez. Au démarrage, Emacs contient un tampon appelé *scratch* qui peut être utilisé pour évaluer des expressions Lisp dans Emacs. La distinction des minuscules et des majuscules est faite dans les noms de tampons.

Chaque tampon enregistre individuellement quel fichier il visite, s'il est modifié, et quel mode majeur et modes mineurs y sont en effet (Chapitre 21). Toute variable Emacs peut être rendue locale à un tampon particulier, c'est-à-dire que sa valeur dans ce tampon peut être différente de sa valeur dans d'autres tampons. Section 32.2.4.