12.7. Marque-Pages

Les Marque-pages sont identiques aux registres dans le fait qu'ils enregistrent des positions auxquelles vous pouvez sauter plus tard. À l'inverse des registres, ils ont des noms longs, et ils persistent automatiquement d'une session d'Emacs à une autre. L'usage prototypique des marque-pages est d'enregistrer "où vous étiez en train de lire" dans des fichiers divers.

C-x r m RET

Plaec le marque-page pour le fichier visité, au point.

C-x r m marque-page RET

Place le marque-page appelé marque-page au point (bookmark-set).

C-x r b bookmark RET

Saute au marque-page appelé bookmark (bookmark-jump).

C-x r l

Liste tous les marque-pages (list-bookmarks).

M-x bookmark-save

Sauvegarde toutes les valeurs courantes des marque-pages dans le fichier de marque-pages par défaut.

L'usage prototypique pour les marque-pages est d'enregistrer une position courante dans chacun de plusieurs fichiers. Ainsi la commande C-x r m, qui place un marque-page, utilise le nom du fichier visité par défaut pour le nom du marque-page. Si vous nommez chaque marque-page comme le fichier sur lequel il pointe, vous pouvez aisément revisiter un de ces fichiers avec C-x r b, et vous déplacer à la position du marque-page en même temps.

Pour afficher une liste des tous vos marque-pages dans un tampon séparé, tapez C-x r l (list-bookmarks). Si vous sélectionnez ce tampon, vous pouvez l'utiliser pour éditer les définitions de vos marque-pages ou les annoter. Tapez C-h m dans ce tampon pour avoir plus d'informations sur les commandes d'édition spéciales.

Lorsque vous quittez Emacs, ce dernier vous propose de sauvegarder vos marque-pages dans votre fichier de marque-pages par défaut, ~/.emacs.bmk, si vous avez changé des marque-pages. Vous pouvez aussi sauvegarder les marque-pages à tout moment avec la commande M-x bookmark-save. Les commandes de marque-pages chargent automatiquement votre fichier de marque-pages par défaut. Cette sauvegarde et ce chargement est la manière dont persistent vos marque-pages d'une session d'Emacs à une autre.

si vous mettez la variable bookmark-save-flag à 1, alors chacune des commandes qui place un marque-page sauvegardera aussi vos marque-pages ; de cette manière, vous ne perdez aucun marque-page, même si Emacs s'effondre. (La valeur, si numérique, indique combien de modifications de marque-pages doivent avoir lieu avant de sauvegarder.)

Les valeurs de position de marque-pages sont sauvegardées avec le contexte environnant, pour que bookmark-jump puisse retrouver la bonne position même si le fichier a été légèrement modifié. La variable bookmark-search-size indique le nombre de caractères de contexte à enregistrer, de chaque côté de la position du marque-page.

Voici quelques commandes supplémentaires pour travailler avec les marque-pages :

M-x bookmark-load RET nom de fichier RET

Charge un fichier appelé nom de fichier qui contient une liste de valeurs de marque-pages. Vous pouvez utiliser cette commande, comme bookmark-write, pour travailler avec d'autres fichiers de marque-pages que votre fichier de marque-pages par défaut.

M-x bookmark-write RET nom de fichier RET

Sauvegarde toutes les valeurs de marque-pages courantes dans le fichier nom de fichier.

M-x bookmark-delete RET marque-page RET

Supprime le marque-page appelé marque-page.

M-x bookmark-insert-location RET marque-page RET

Insére dans le tampon le nom du fichier sur lequel pointe le marque-page marque-page.

M-x bookmark-insert RET marque-page RET

Insére dans le tampon le contenu du fichier sur lequel pointe le marque-page marque-page.