7.5. Fichiers

Les commandes décrites plus haut sont suffisantes pour créer ou altérer un texte dans un tampon d'Emacs ; les commandes d'Emacs plus avancées rendent juste les choses plus faciles. Mais pour garder un texte en permanence, vous devez le sauvegarder dans un fichier. Les fichiers sont des unités de texte nommées qui sont stockées pour vous par le système d'exploitation, et accessibles plus tard par leur nom. Pour examiner ou utiliser le contenu d'un fichier d'une manière quelconque, comme l'éditer avec Emacs, vous devez spécifier son nom.

Considérez un fichier appelé /usr/rms/toto.c. Sous Emacs, pour commencer à éditer ce fichier, tapez :

C-x C-f /usr/rms/toto.c RET

Ici, le fichier est donné en argument à la commande C-x C-f (find-file). Cette commande utilise le mini-tampon pour lire l'argument, et vous tapez RET pour terminer la saisie de l'argument (Chapitre 8).

Emacs répond à la commande en visitant le fichier : ouverture d'un tampon, copie du contenu du fichier dans le tampon, puis affichage du tampon pour que vous puissiez l'éditer. Si vous altérez le texte, vous pouvez sauvegarder le nouveau texte dans le fichier en tapant C-x C-s (save-buffer). Ceci rend les changements permanents en copiant le contenu altéré du tampon dans le fichier /usr/rms/toto.c. Avant que vous sauvegardiez, les changements sont seulement effectifs dans Emacs, et le fichier toto.c n'est pas altéré.

Pour créer un fichier, visitez juste le fichier avec C-x C-f comme s'il existait. Ceci crée un tampon vide dans lequel vous pouvez insérer le texte que vous voulez placer dans le fichier. Le fichier est effectivement créé lorsque lorsque vous sauvegardez le tampon avec C-x C-s.

Bien sûr, il y a encore beaucoup à apprendre sur les fichiers. Chapitre 16.