Page suivante Page précédente Table des matières

4. Configurer Emacs

4.1 Les caractères accentués

Si vous désirez écrire des documents en français ou dans une autre langue européenne, vous aurez besoin de caractères accentués. Voici comment configurer Emacs pour qu'il accepte ces caractères.

L'affichage des caractères 8 bits

Pour qu'Emacs soit capable d'afficher des caractères 8 bits, ajoutez les lignes suivantes à votre .emacs :

       (standard-display-european 1)
       (load-library "iso-syntax")
      

Si vous utilisez Emacs sur un terminal qui ne supporte pas l'affichage des caractères 8 bits, vous pouvez utiliser la bibliothèque iso-ascii ((load-library "iso-ascii")), qui permet à Emacs d'afficher les caractères 8 bits d'une façon approchée.

La saisie des caractères accentués

Si votre clavier permet de taper les caractères accentués, aucun problème ne devrait se poser. En revanche, s'il ne le permet pas, voici quelques moyens d'y remédier :

La bibliothèque iso-acc

La bibliothèque iso-acc d'Emacs permet d'entrer des caractères accentués malgré que l'on ait un clavier qui ne le permette a priori pas.

Pour utiliser cette bibliothèque, ajoutez la ligne suivante à votre .emacs :

        (load-library "iso-acc")
       

Puis, une fois avoir relancé Emacs et ouvert le fichier que vous voulez éditer, tapez Meta-x iso-accents-mode.

Vous pouvez alors entrer un caractère é en tapant ' puis e. De manière générale, on peut entrer un caractère accentué en tapant d'abord l'accent, puis la lettre à accentuer (aussi bien minuscule que majuscule). Voici les différents accents utilisables :

  • ' : Un accent aigu
  • ` : Un accent grave
  • ^ : Un accent circonflexe
  • " : Un tréma
  • ~ : Un tilde au dessus de la lettre, une cédille lorsqu'il précède un c, et d'autres encore (voir fichier iso-acc.el),
  • / : Pour barrer une lettre, ...
  • Si vous avez besoin d'entrer un de ces caractères et non pas une lettre accentuée, tapez un espace à la suite de l'accent. Par exemple, pour taper l'éléphant, tapez l ' spc ' e l ' e ...

    Vous pouvez trouver l'ensemble des combinaisons dans le fichier iso-acc.el.

    La touche Meta

    Il est possible avec certains terminaux de saisir des caractères accentués grâce à la touche Meta (ou Alt). Par exemple, la frappe de Meta-i permet d'entrer le caractère é.

    Mais Emacs prévoit la touche Meta pour d'autres utilisations. Il faut donc taper la séquence Ctrl-q (commande quoted-insert) avant de taper Meta-i.

    Cette commande permet aussi d'entrer un caractère selon son code en octal. Tapez Ctrl-q suivi du code en octal du caractère que vous désirez entrer.

    Afficher les caractères SGML en 8 bits

    En SGML, les caractères accentués peuvent être tapés grâce à des macros. Par exemple, le caractère é s'écrit é. En général, les applications qui lisent du SGML arrivent à lire les caractères 8 bits et il n'est donc pas nécessaire d'utiliser ces macros. Mais il est possible que certaines ne le puissent pas. En sachant qu'il existe un moyen facile de remédier à ça, ce serait dommage de faire "planter" ces dernières applications.

    En effet, la bibliothèque iso-sgml vous permet d'entrer sous Emacs des caractères accentués, comme d'habitude, mais lorsqu'il enregistre votre fichier, il transforme tous ces caractères 8 bits par leur équivalent SGML.

    Il est donc très facile, grâce à cette bibliothèque, de saisir et relire votre document sous Emacs, et vous êtes sûr que votre document ne sera pas rejeté par une application qui ne comprend pas les caractères 8 bits.

    Pour utiliser cette bibliothèque, il suffit de rajouter ces lignes à votre .emacs :

           (setq sgml-mode-hook
           '(lambda () "Défauts pour le mode SGML."
           (load-library "iso-sgml")))
          
    

    4.2 Le mode SGML

    Lorsque vous ouvrez un fichier avec une extension .sgml, Emacs lance normalement le mode sgml. S'il ne le fait pas, vous pouvez soit le faire manuellement avec Meta-x sgml-mode, soit le lancer automatiquement en rajoutant ces lignes à votre .emacs :

          (setq auto-mode-alist
          (append '(("\.sgml$"  . sgml-mode))
                    auto-mode-alist))
         
    

    Ce mode permet par exemple de choisir comment insérer les caractères 8 bits. En utilisant Meta-x sgml-name-8bit-mode (ou dans le menu SGML/Toggle 8 bit insertion), vous pouvez choisir d'insérer les caractères 8 bits soit tels quels, soit sous leur forme SGML, c'est-à-dire sous la forme &...;.

    Il permet aussi de cacher ou non les balises SGML, avec Meta-x sgml-tags-invisible ou le menu SGML/Toggle Tag Visibility.

    4.3 Le mode PSGML

    Le mode PSGML donne de grandes facilités pour éditer des documents SGML sous Emacs.

    La documentation psgml-linuxdoc explique comment installer et utiliser ce mode conjointement avec LinuxDoc.

    4.4 Divers

    Le mode auto-fill

    En mode normal, lorsque vous tapez un paragraphe et que vous arrivez en bout de ligne, vous devez vous-même utiliser la touche Entrée pour revenir à la ligne, ou bien votre ligne continue indéfiniment tout le long du paragraphe. Il en résulte, si vous utilisez Entrée pour revenir à la ligne, un paragraphe dont les fins de lignes ne sont pas alignées, et en général ces lignes rallongent ou raccourcissent au fur et à mesure. De même si vous laissez des lignes dépasser une longueur raisonnable, vous ne pourrez pas les voir sous certains éditeurs.

    Le mode auto-fill permet d'automatiser cette tâche ingrate : lorsque vous dépassez une certaine colonne (la 70e par défaut), il vous place automatiquement à la ligne suivante.

    Voici comment utiliser ce mode, et fixer la largeur de vos lignes à 80 :

           (setq sgml-mode-hook
           '(lambda () "Défauts pour le mode SGML."
           (auto-fill-mode) 
           (setq fill-column 80)))
          
    


    Page suivante Page précédente Table des matières