En route vers XML : pour refaire du LDP une bibliothèque numérique

Kendall Grant Clark, kclark@ntlug.org

Copyright © 1998 by Kendall Grant Clark, mis à disposition selon les termes de l'OpenContent License (OPL)

Revision History
Revision Document de travail9 septembre 1998
Revision Première publication17 novembre 1998
Revision Première traduction en français1er décembre 1998

Abstract

Tentative d'esquisse d'un processus d'évolution du Linux Documentation Project vers une bibliothèque numérique adossée à XML.


Introduction

On entend fréquemment des gens mal informés se plaindre que Linux, à l'instar d'autres logiciels libres, serait mal documenté. Il se peut que le code source reste la meilleure des documentations dans le monde Linux, mais ce n'est plus la seule documentation. Sous l'impulsion de Matt Welsh, Greg Hankins, et d'autres auteurs du Linux Documentation Project dans le monde entier, Linux est sorti de sa réputation de système d'exploitation non documenté. En réalité, la qualité, la quantité et la disponibilité de la documentation de Linux n'a rien à envier avec celle d'autres systèmes d'exploitation, qu'ils soient libres ou propriétaires.

Très rapidement, quelques personnes avisées ont considéré que le Linux Documentation Project aurait intérêt à s'adosser à un système d'information structurée comme SGML pour gérer les documents relatifs à Linux. Inspirée de la DTD QWERTZ de Tom Gordon, une nouvelle DTD destinée au Linux Documentation Project vit le jour : Linuxdoc. Dans le même mouvement, un outil documentaire fut créé sous le nom de Linuxdoc-SGML, qui devint par la suite SGMLtools. SGMLtools est devenu l'outil standard de mise au point des documents du Linux Documentation Project.

Entre temps, comme le savent maintenant la plupart des programmeurs et des auteurs techniques, des entités aussi diverses que le World Wide Web Consortium, la communauté SGML, Sun, et Microsoft, parvinrent à se regrouper pour mettre au point XML, l'eXtensible Markup Language. Il n'est pas utile de détailler ici les différences entre SGML et XML ; il suffit de dire que leurs fonctionnalités sont équivalentes, mais que pour diverses raisons, principalement d'ordre non technique, XML apparaît comme une seconde chance pour SGML.

Le but de ce document est d'esquisser une stratégie de migration tendant à transformer progressivement le Linux Documentation Project en une bibliothèque numérique, basée sur XML.

Un peu de background pour terminer : j'utilise Linux depuis déjà longtemps, j'ai écrit le HOWTO Linux User Group, et j'ai passé l'année dernière à Novaré, à employer SGML --- exclusivement sur Linux --- pour mettre en place une bibliothèque numérique pour une société américaine à plusieurs milliards de dollars. Je suis également très impliqué dans le Casbah Project, qui se donne pour but de mettre au point un ensemble d'outils libres pour construire des applications fondées sur XML.