Les cartes 3D sous Linux : Tests Quake III

     Aprés ce dur travail d'installation, rien ne vaut un petit Quake III pour se détendre :-) Mais quelle est la configuration qui fonctionnera le mieux et quelle est la configuration suffisante pour jouer confortablement ?


Configuration utilisée pour les tests

J'ai utilisé la dernière version 1.17 de Quake III disponible à ce jour avec la première démo fournie avec le jeu pour les tests : DEMO001. Contrairement aux tests effectués sur les sites dédiés au Hardware PC, j'ai laissé le son activé. Ca diminue fortement les performances aux faibles résolutions, là ou le CPU est le facteur essentiel limitant les performances mais les chiffres sont beaucoup plus réalistes.

Les tests avec le driver Utah-GLX sont réalisés en tant que root pour être en direct rendering et obtenir les meilleures performances.

Dans tous les graphiques qui vont suivre, l'unité de mesure sur l'axe vertical est le nombre d'images par secondes. Plus il y en a, plus c'est fluide.


Les tests (enfin !)


Dans ce test, j'utilise les 2 réglages de qualité standard dans Quake III : Normal et High (dans SETUP -> SYSTEM -> Graphics Settings).

Un premier classement s'établit déja : GeForce II MX loin devant et G400 Max un peu meilleure que TNT2. Rien que de très logique en somme. Ca prouve que le driver Utah GLX et le driver NVidia fonctionnent tous 2 parfaitement.

Les performances similaires entre Normal et High à carte et machine égales prouvent simplement que les 3 cartes ne sont pas poussées dans leur derniers retranchements, c'est surtout le CPU qui limite la vitesse.




Dans ce test, tous les paramètres de qualité sont mis au maximum : Textures de qualité maxi et en 32 bits, Trilinear filtering et Geometric Detail sur High. Je ne change que la résolution pour voir à partir de quel moment la carte sature.

Encore une fois, la GeForce II MX est loin devant. 800x600 ou 1024x768 ne lui posent aucun problème. Ca n'est qu'à partir de 1280x1024 que la bande passante (relativement) limitée de la mémoire vidéo se fait vraiment sentir. Pour les 2 autres cartes, mieux vaut se limiter à 800x600 et baisser un peu la qualité de l'image (repasser en Bilinear filtering par exemple). Dans une partie en réseau, on ne fait de toutes façons plus trop attention à la taille des pixels ni à la qualité du filtrage des textures :-)

Pas de mesure à 1600x1200 avec la G400Max. En passant dans cette résolution, le jeu fonctionne toujours mais l'écran affiche n'importe quoi. Petit bug dans Utah-GLX surement ?...




Sur le PC plus lent, on constate que les 3 cartes sont largement surdimensionnées, le CPU est toujours la limite en performances. Monter en résolution ne change rien (je suis limité à 1024x768 par l'écran). A noter tout de même que les unités de calcul de projections 3D de la GeForce II MX font merveille pour décharger le processeur. Presque 40 images/s en 1024x768 avec tous les paramètres de qualité au maximum, c'est exceptionnel sur cette machine !

Les 2 autres cartes dépassent un peu les 25 images/s. C'est parfaitement jouable mais un peu limite dans une partie réseau particulièrement acharnée :-) On peut gagner un petit peu en diminuant le paramètre "Geometric Detail" qui diminue le nombre de polygones dans la scène et donc décharge un peu le processeur central (puisque la TNT2 et la G400Max ne s'occupent pas des projections 3D->2D). Par contre, diminuer les autres paramètres qui influent sur les textures ne sert à rien, ce ne sont pas les cartes 3D qui limitent les performances.


Page suivante : Tests Unreal Tournament

Table des matières :

Projet Mesa 3D Projet Utah-GLX DRI pour XFree86 Site officiel OpenGL Drivers Linux Nvidia